Vu à Vinitech-Sifel 2012

Nous avons sélectionné quelques nouveautés vues à Vinitech-Sifel 2012. Au programme : un robot tondeur (photo ci-contre), des panneaux récupérateurs, une machine à vendanger allemande, des enjambeurs électriques, des pièces au carbure, et d'autres encore.

Les robots débarquent
Le robot Vitirover (Mention spéciale du jury) n’a qu’une mission : tondre l’herbe dans la vigne, sur le territoire d’un hectare déterminé par son GPS. Alimenté par un panneau solaire relayé par une batterie, il travaille sans arrêt durant toute la saison. Vendu 5000 € assurance comprise, il pourra dans un second temps faire des relevés (maladies, maturité, rendement…). Un autre robot baptisé V.I.N. (de la société Wall-YE) fait parler de lui dans le monde viticole depuis un an mais il n’était pas à Vinitech. Prévu pour réaliser des opérations variées : épamprage, taille, effeuillage, etc, il demandera sans doute une mise au point plus longue.

Panneaux récupérateurs
Les constructeurs de pulvérisateurs proposent de plus en plus de quasi tunnels de traitement, avec panneaux récupérateurs. L’allemand Wanner (importé par Terreco) a conçu un système face par face décalé dans lequel un flux d’air laminaire est renvoyé de biais vers la vigne après l’avoir traversée, par un panneau cintré. Martignani (importé par Chabas), sur son Duo Wing Jet, renvoie vers la vigne les gouttelettes qu’elle n’a pas retenue, par un contre flux d’air, et fait appel à un dispositif électrostatique pour que celle-ci retienne un maximum de bouillie.
wannermartignani

 

Une machine à vendanger allemande
La série 6000 des machines à vendanger Ero (Citation) bénéficie de quelques particularités : écailles escamotables pour reculer, 40 km/h sur route, autoguidage sur le rang par ultrasons, grande cabine, moteur régulé, etc. Elle convient aux vignes à partir de 1,80 m d’écartement. Puissance : 155 ou 200 ch, pour 2200 à 3000 l de capacité. Comme toujours chez Ero, la machine n’est pas symétrique : un seul convoyeur et une seule benne à vidange latérale.
ero grapeliner 6000

 

 

 

 

 

Enherbement mixte
Quand une vigne n’est enherbée qu’un rang sur deux, il faut un outil inter rangs et un autre pour travailler en inter ceps. Des constructeurs comme Actisol (Omnisol) ou Ferrand (Extensol) ont conçu des matériels polyvalents avec un châssis central relevable. Ils peuvent au choix réaliser un travail complet ou seulement le long du rang. A signaler également chez Actisol : un outil à bêches roulantes Helixol, et un double rouleau à lame pour entretenir les couverts végétaux.

actisol

ferrand

 

 

 

 

 

 

 

Coup’Eco Viti : l’héritage Lagarde
L’activité vigne de la société Lagarde (St Loubès – Gironde) appartenait à Grégoire, jusqu’au rachat du constructeur de machines à vendanger par Same Deutz-Fahr en 2011. La partie grandes cultures avait été achetée par Emeca en 2010 et continue son existence, sous la marque Lagarde. Après plusieurs mois d’incertitude, deux entreprises du Sud-Ouest, Coup’Eco et Darraidou, se sont associées pour reprendre les brevets et poursuivre l’activité vigne de Lagarde. Ce sera sous le nom de Coup’Eco Viti, nouvelle entité créée à cette occasion. La gamme comprend des prétailleuses, des rogneuses, des broyeurs, des épampreuses et des centrales hydrauliques, ainsi que les pièces détachées pour le parc en service.
coup eco viti

 

 

 

 

 

Enjambeurs électriques
Après Kermer il y a quelques mois, Tecnoma arrive sur le nouveau créneau de l’enjambeur électrique, sur batterie. Le constructeur annonce une autonomie de 4 à 12 h selon le type de travail, pour 8 à 9 h de recharge. Un groupe électrogène de secours garantit la rentrée au bercail en toutes circonstances.
kremer

 

 

 

 

 

tecnoma voltis

 

 

 

 

 

La pulvé entre chez Maschio Gaspardo
Le groupe Maschio Gaspardo a pris une participation chez le constructeur de pulvérisateurs Dal Degan (Italie). Il intègre ainsi à son catalogue des appareils pour grandes cultures comme pour la vigne.
maschio gaspardo pulve

 

 

 

 

 

Des pièces d’usure qui durent
Les pièces d’usure au carbure de tungstène sont bien connues dans le domaine du travail du sol en grandes cultures. Mais les viticulteurs ne semblent pas encore s’être beaucoup penchés sur la question. Le prix très élevé de certains socs et autres lames suscite toutefois une demande grandissante auprès des fabricants spécialisés. C’est par exemple le cas chez ADI Carbures, qui développe une offre spéciale vigne.
adi carbures

 

 

 

 

 

 

Pellenc au champ comme au chai
L’écimeuse Pellenc Panorama reçoit soit des couteaux rotatifs soit des barres de coupe alternative. Elle ne demande que 25 l/min d’huile et s’adapte à de nombreuses configurations de travail. Le fouloir Extractiv’ (Trophée de bronze) fait appel à la force centrifuge plutôt qu’à l’écrasement. Résultat : des grains ouverts avec une pellicule bien séparée pour une meilleure extraction, et un débit important. Cette technologie ouvre de nouvelles perspectives dans la recherche de qualité des vins.
pellenc ecimeuse panorama

 

 

 

 

 

pellenc extractiv

 

 

 

 

 

Entraid Vidéos

Kit de filtration catégorie 4 pour les New Holland T6 et T7

Les robots deviennent réalité en grandes cultures

Un semoir à disques inclinés en direct du terrain

Avis Xerion Saddle Trac Kaweco : l’automoteur valide le test

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement