ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Tout savoir sur la herse rotative

Partager sur

Tout savoir sur la herse rotative

Comment choisir et utiliser sa herse rotative ? (Crédit: Adobe Stock)

Tout savoir sur la herse rotative : pourquoi et comment l’utiliser, les principales caractéristiques et types de herse, prix d’achat et de revient, meilleures marques.

SOMMAIRE

Parfaitement adaptée aux sols de limons battants, la herse rotative, ou écrouteuse, est idéale pour préparer la terre à l’arrivée de nouvelles cultures. Peu encombrante et facilement associable à d’autres outils agricoles, découvrez tout ce que vous voulez savoir sur la herse rotative. Débroussailleuse, motoculteur, microtracteur… Comment choisir sa houe rotative ? Suivez le guide.

Qu’est-ce qu’une herse rotative ?

Définition

Une herse rotative est un équipement animé par un tracteur agricole, qui sert à préparer le lit de semences. On qualifie ce genre d’outils d’aratoire, car ils servent à travailler la terre, afin qu’elle soit de la bonne consistance pour accueillir la levée des graines semées.

Elle est composée de dents qui tournent autour d’un axe vertical grâce à la prise de force du tracteur, lorsque celui-ci roule. L’avantage des herses rotatives, c’est qu’elles ne prennent presque aucune place et peuvent être associées à d’autres outils comme un semoir, ce qui permet à la fois la préparation du sol et le semis, tout cela en un seul passage.

Pourquoi passer la herse rotative ?

Elle est plutôt utilisée dans les exploitations en système de labour qu’en travail du sol simplifié. Elle intervient en général entre le labourage d’un champ et le semis. Passer la herse rotative est alors un passage obligé pour obtenir la bonne texture de terre, car elle sert principalement à préparer le lit de semence, grâce à plusieurs procédés :

  • Briser les mottes de terre à la suite d’un labour pour les rendre plus fines ;
  • Fusionner la terre avec les matières organiques pour la rendre plus riche et plus fertile ;
  • Recouvrir un semis à la volée ;
  • Déchaumer une surface, c’est-à-dire faire remonter les chaumes et les laisser se décomposer ;
  • Cultiver les semis.

Caractéristiques d’une herse rotative

La structure d’une herse rotative se compose de :

  • Un châssis rigide recouvert de protecteurs latéraux et de dispositifs d’éloignement ;
  • Un arbre de transmission à cardans ;
  • Des rotors à axe vertical, munis de lames ou de pointes (couteaux) ;
  • Un système d’attelage ;
  • Une lame de nivellement (ou barre niveleuse), qui sert à mettre le sol à niveau après le tassement des mottes ;
  • Un rouleau qui tasse le sol et contrôle la profondeur du travail de 5 à 10 cm ;
  • Une commande de réglage pour la profondeur de travail.

Fonctionnement

Comment fonctionne la herse rotative ?

Les herses rotatives contiennent un certain nombre de rotors, chacun équipé de deux dents, pouvant être des lames ou des pointes, de forme carrée, triangulaire ou ronde. Elles doivent être légèrement inclinées par rapport à la verticale pour assurer le fonctionnement de la herse rotative. Les dents standard mesurent entre 30 et 33cm, tandis que les dents longues peuvent atteindre 40cm.

Quelle puissance pour une herse rotative ?

La performance d’une herse rotative dépend surtout de la méthode de broyage du sol que vous allez choisir, de la largeur de travail de la machine et de la compacité de la terre de votre champ. En effet, la herse puise sa force de travail à partir de l’engin porteur (tracteur, motoculteur, quad…).

Comment utiliser une herse rotative ?

  1. La première chose à faire est de réaliser l’attelage, pour s’assurer que le bâti est bien horizontal par rapport à la surface du sol. Pour cela, vérifiez que toutes les chandelles de la herse aient la même longueur ;
  2. Ensuite, vous devez régler la profondeur en relevant le tracteur, car la force de pénétration dans le sol dépend surtout du poids de votre herse ;
  3. Enfin, il vous reste le réglage de la charrue, dont dépend la qualité d’émiettement.

Comment régler une herse rotative ?

Pour que la machinerie fonctionne correctement et que la terre soit préparée efficacement, il faut faire attention à deux points essentiels :

  • Le placement du rouleau à l’arrière pour contrôler la profondeur de travail, qui doit se situer entre 8 et 10cm pour la préparation du lit de semence ;
  • L’émiettement : plus la vitesse de rotation est élevée (entre 150 et 500 tour/minute), la vitesse d’avancement faible et la consistance du sol friable, plus l’émiettement est important.

Quelle herse rotative choisir ?

Les types de herses rotatives

La herse rotative est un équipement spécialisé pour le monde agricole, mais elle peut se décliner en plusieurs modèles selon le type d’utilisation.

  • Modèle à dents : elle était à l’origine à étrille, mais tend de plus en plus à être rigide ou vibrante ;
  • La herse émousseuse : elle se présente sous la forme d’un grillage de clôture, parfois équipé de petites dents ;
  • La herse danoise : elle possède des dents ou pointes en forme de S ou de Z et peut également être utilisée comme sarcleur.

Comment choisir sa herse rotative ?

  • En fonction du domaine d’activité : si à l’origine, elle est destinée aux travaux agricoles la herse rotative peut également servir aux travaux paysagers (herses sur microtracteur, motoculteur ou débroussailleuse), aux travaux communaux (herse sur débroussailleuse) ou aux travaux forestiers (herse rotative sur tracteur) ;
  • En fonction de la surface de travail : pour un jardin, utilisez une herse rotative sur microtracteur ou sur motoculteur. Pour un besoin ponctuel, les herses rotatives sur débroussailleuses conviennent mieux, car elles peuvent travailler là où les modèles sur roues ne peuvent pas accéder. Pour un champ agricole de plusieurs hectares, la herse rotative sur tracteur est plus efficace ;
  • En fonction du sol à biner et de sa dureté : pour un sol meuble sans pierre, utilisez des dents effilées, si le sol est compact, préférez des lames coudées et pour un sol dur avec pierres, favorisez des dents polyvalentes en acier.

Quelle est la meilleure herse rotative ?

Tout dépend de votre besoin :

  • Pour débroussailleuse :  c’est la plus petite herse rotative qui existe. Elle pèse moins de 2kg et ses quatre paires de dents peuvent couvrir une largeur de travail de 200mm. Elles sont animées par des outils à faucher comme des débroussailleuses de puissance allant jusqu’à 40cc ;
  • Pour motoculteur : leur largeur de travail est plus grande, de l’ordre de grandeur de 50cm. Elles comportent six dents rotatives et peuvent atteindre jusqu’à 13cm de profondeur. Elles s’animent grâce à une puissance de motoculteur de 13 chevaux-vapeur ;
  • Pour tracteur : ce sont des équipements de haute performance, qui s’adaptent aux gros travaux. Elles comprennent une dizaine de dents et couvrent plus de trois mètres de bande à chaque passage ;
  • Pour microtracteur : leur largeur de travail s’étend jusqu’à près d’un mètre. Elles peuvent s’équiper de dix dents rotatives et briser des mottes de 18cm de profondeur. C’est pourquoi elles sont plus lourdes que les précédentes herses, leur poids pouvant atteindre 135kg. Il faut donc une puissance de 12 chevaux-vapeur pour les actionner.

Principales marques de herses rotatives : Kuhn, Amazone, Maschio Gaspardo…

Il existe des centaines de marques de herses rotatives sur le marché. Nous vous avons établi une liste non exhaustive des grands constructeurs les plus connus et les mieux notés : Alpégo, Amazone, Bomet, Brévigliéri, Celli, Eberhardt, Forigo, Howard, Kubota, Kuhn, Kverneland, Lely, Lemken, Maschio Gaspardo, Moreni, Pegoraro, Perugini, Pöttinger, Rabe, Rau, Sulky.

Où trouver des pièces détachées de herse rotative ?

Vous pouvez retrouver une large sélection de pièces détachées pas chères pour herse rotative agricole sur un grand nombre de sites internet, comme Agricolors, Agrizone ou Prodealcenter.

Les pièces détachées neuves ou d’occasion vous permettront de compléter votre équipement et de remplacer vos outils défectueux. Pour assurer la qualité professionnelle de votre herse rotative, privilégiez les plus grandes marques du marché et les sites de vente disposant d’une équipe d’experts technique, qui connaissent les caractéristiques des différents matériels et sauront vous conseiller.

Combien coûte une herse rotative agricole ?

Prix d’achat

Vous pourrez trouver des herses rotatives à tous les prix, selon leur largeur de travail et leur vétusté. Le prix d’une herse rotative neuve varie ainsi entre 7.000€ (12 rotors pour une largeur de 3m) et 60.000€ (24 rotors pour une largeur de 6m), tandis qu’un modèle d’occasion coûtera entre 5.000 et 25.000€.

Prix de revient

Prenons un exemple. Pour une herse rotative neuve de 26.200€ en moyenne sur une surface annuelle de 150ha et des charges fixes et de réparation de 23,7€/ha, vous obtenez un coût de revient d’environ 200€/ha, sans compter le coût du tracteur.

Alternatives

Herse rotative ou enfouisseur de pierre ?

L’enfouisseur de pierre, de largeur entre 70 et 100cm, sert à ameublir et niveler les terrains rapidement et peut s’adapter à la majorité des porte-outils mono-axe. C’est un outil de préparation, mais surtout de finition. Il est donc plus efficace pour un second passage.

La fraise de l’enfouisseur de pierre tourne à l’envers et prend la terre et les cailloux comme une pelle, pour les envoyer vers l’arrière. Une grille à inclinaison réglable retient les cailloux comme une passoire et laisse tomber la terre. Les cailloux tombent en premier et la terre les recouvre. Si l’enfouisseur est passé en premier, à la place de la herse par exemple, les grosses mottes de terre auront plus de probabilités d’être considérées comme des cailloux et le travail sera moins efficace.

Rotalabour ou herse rotative ?

Le rotalabour est un outil efficace pour un travail du sol définitif, quel que soit le type de sol et la quantité de résidus. La fraise du rotalabour, également appelée fraise rotative, permet d’ameublir et retourner les sols même les plus durs. Elle tourne en avançant, coupe la terre puis la mélange.

Rotavator ou herse rotative ?

La différence se situe principalement au niveau de la forme des couteaux. Dans le cas d’une herse rotative, ils sont droits et légèrement inclinés par rapport au rotor, tandis que sur le Rotavator, les couteaux sont recourbés en forme de L.

La herse rotative sera plutôt utilisée sur un terrain déjà travaillé, afin de l’aérer avant la prochaine culture, après un labour par exemple. Le rotavator va, quant à lui, retourner le terrain si celui-ci n’est pas trop dur.

A lire également: Quand la herse rotative remplace le glyphosate.