Achat d’un semoir direct : le coût en cuma vs le coût en individuel

Les crises agricoles se succèdent et l’économie des exploitations se fragilise. L’outil cuma apparaît stabilisant pour l’économie des exploitations agricoles, plus que jamais nécessaire à leur sécurisation et la réalisation de leurs projets. Exemple avec l’achat d’un semoir direct.

Quand un agriculteur investit dans un semoir qui lui reviendra à plus de 50 €/ha, la cuma aurait pu lui permettre une solution quasiment deux fois moins onéreuse.

L’achat individuel vs l’achat en cuma. Il y a l’intérêt économique immédiat. Au-delà, la cuma sécurise l’ensemble du système d’exploitation. Un des enjeux majeurs sur les exploitations est de limiter au maximum les charges fixes. En particulier celles liées à la mécanisation, dans un contexte de forte augmentation des prix du matériel agricole. Un raisonnement en vue d’éviter le surinvestissement est nécessaire dans chaque exploitation. Mutualiser, c’est limiter et partager les risques. Et si le matériel ne convient pas aux membres de la cuma, son renouvellement reste facile.

Achat individuel vs achat en cuma : quelle différence de coût ?

Prenons l’exemple d’un semoir direct et comparons son coût d’un achat individuel, avec le coût d’un achat en cuma. Dans ce cas, la cuma investit un montant de 123.500€ dans un semoir de 6m. Les cinq agriculteurs du groupe projettent une surface moyenne de 150ha, soit un engagement de 700 ha. L’investissement est basé sur un amortissement de 7 ans. Le calcul inclut 820€ de charges fixes autres (frais financiers, assurance, divers). Les charges d’entretien (basées sur le Guide de prix de revient) se portent à 1,20€/ ha, soit 840€/an. L’ensemble des charges comportent donc les charges fixes à 18 470€ et à 840€ de charges variables, soit un coût fixe de 26€/ha et un coût variable de 1,20€/ha. Nous arrivons à un coût global en cuma de 28€/ha.

Dans le cas d’un achat individuel, toujours pour 150ha/an, prenons l’hypothèse d’un semoir de 3m à 70.000€, amorti sur 10ans. Les charges comprennent 550€ de charges fixes autres et un entretien de 0,50€/ha, soit 75€/an. L’ensemble des charges fixes atteint ainsi 7.550€ et les charges variables 75€. Le coût global s’élève alors à 51€/ha.

Pour tout savoir sur le coût réel des matériels, rendez-vous dans les Dossiers Rayons X.

24.000€ économisés sur 7 ans

Par comparaison entre ces deux situations, retenons que la différence annuelle se chiffre à 23€/ha, ce qui représente 3.450€ pour 150ha, soit, sur une période de 7 ans, près de 24.150€ d’économie en passant par l’investissement cuma. Il n’est pas toujours aussi facile de comparer les coûts entre investissement individuel et collectif. D’un côté, les coûts en individuel sont rarement calculés. La gestion analytique des cuma permet d’avoir une transparence complète des coûts activité par activité et une analyse fine des charges de mécanisation.

L’atout économique n’est pas le seul garant de la réussite du projet collectif. Pour lire la suite :

Les clés pour réussir un investissement collectif.

A lire également sur les achats de semoir :

Comment bien choisir et acheter son semoir à semis direct ?

Quel est le seuil de rentabilité d’un semoir monograine ?

Achat de semoir monograine en cuma : tendances et chiffres clés dans le Grand Est.

Entraid Vidéos

Fidélité à une marque de tracteur : qui est le champion ?

La fidélité a un prix…

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

Fidèle à son concessionnaire ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement