Agriculture: Le Foll veut « repenser » la gestion des aléas climatiques et calamités

Le national
La grêle a ravagé les vignes

Le département de l'Hérault a été très touché par l'épisode de grêle du mois d'août.

09/09/2016 - 12:00

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé jeudi qu'il lançait une "grande consultation" pour "repenser" le système de gestion des calamités agricoles et aléas climatiques, daté selon lui, et qui "ne répond plus" à la fréquence ou gravité des aléas actuels.

Partagez cet article: Agriculture: Le Foll veut « repenser » la gestion des aléas climatiques et calamités

Notre système de gestion de calamités agricoles, d’aléas climatiques, a été pensé il y a 30-40 ans, il est au bout. Il ne répond plus à la gravité des aléas, des sécheresses, des inondations, des grêles« , a déclaré M. Le Foll à des journalistes dont l’AFP à Limoges, lors d’un déplacement en Haute-Vienne où il a rencontré de représentants syndicaux agricoles, puis était l’invité de la fédération locale du Parti socialiste. Le ministre a pris l’exemple de l’année 2016, marquée par « un printemps humide, pluvieux, avec des inondations, et un début de septembre (avec la) sécheresse, le tout dans la même année, à quatre mois de différence… On a
maintenant des questions qui nous sont posées qui dépassent ce qui pouvait être envisagé à l’époque où cela a été mis en oeuvre », a-t-il estimé. M. le Foll a dit avoir mandaté le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER), qui va « engager une grande consultation, pour revisiter, en discutant, l’ensemble des dispositions de gestion de toutes ces calamités, voire y intégrer aussi des éléments de pertes de revenus ». Ce rapport devrait être remis au ministre « début décembre », a-t-il souhaité, à la suite de quoi « ce sujet majeur sera livré au débat public, chacun en fera ce qu’il pense être le mieux ».

Limoges, 8 sept 2016 (AFP)

Publicité
Simple Share Buttons