Pas de grand millésime pour la moisson 2018

Le national
bilan des moissons 2018, moisson blé

Les cours ne compenseront pas la quantité pour tous les producteurs.

20/08/2018 - 12:30

Le climat chaotique de 2018 a fortement perturbé les cultures de céréales, en particulier en Occitanie et PACA. Les rendements se révèlent hétérogènes.

Partagez cet article: Pas de grand millésime pour la moisson 2018

Un bilan des moissons mitigé en France

Selon Arvalis, la récolte de céréales 2018 affiche «des quantités satisfaisantes, sauf dans le Sud, et une bonne qualité, notamment des teneurs en protéines élevées pour les blés tendres et durs, dans la fourchette brassicole pour les orges». Le climat de l’année a été marqué par «des excès d’eau exceptionnels pendant l’hiver et le printemps, une période orageuse et pluvieuse autour de la floraison et des températures au-dessus de la moyenne, expliquant l’avance des moissons de 1 à 3 semaines». La nature des sols a ensuite fait le tri: «Les terres légères, drainantes, habituellement sensibles à la sécheresse, ont été moins pénalisées par l’excès d’eau; les terres profondes, plus sensibles à l’excès d’eau hivernal, ont des rendements souvent inférieurs à la moyenne.»

Le Sud pénalisé

Les plus mauvais résultats sont observés en Occitanie et PACA, «en raison de cumuls de pluie exceptionnels depuis la sortie de l’hiver jusqu’à la maturité» : faibles rendements en blé tendre et blé dur, et problèmes de qualité, teneur en protéines très bonne. Hormis dans ce secteur, les rendements moyens en blé s’élèveraient à environ 70-73 q/ha, avec des protéines à 11,5-12% et des PS >77 kg/hl. Les cours favorables depuis quelques jours devraient toutefois rassurer ceux qui n’ont pas encore vendu.

Pour une synthèse sur les chantiers des cuma et les nouveautés récentes, direction le dossier : Moissons et prévisions de récoltes 2018

ble colza orges moissons 2018 recolte

A la une d’Entraid, la récolte des moissons 2018.

 

Publicité
Simple Share Buttons