En Vendée, on s’intéresse à l’utilisation de broyat de haie en litière animale

Bois
broyat de haie en litière pour les animaux, plaquettes de bois

Une démonstration de déchiquetage a eu lieu en Vendée.

05/03/2019 - 18:13

Nous savons déchiqueter le bois, nous savons appliquer une gestion durable de la haie, ne pourrions-nous pas mettre ces compétences à disposition pour proposer un produit qui puisse répondre à un besoin et qui pourrait, de surcroit, être complémentaire avec la production de bois énergie?

Partagez cet article: En Vendée, on s’intéresse à l’utilisation de broyat de haie en litière animale

Le sujet n’est pas de savoir si du broyat de haie peut servir de litière, c’est sûr qu’il le peut! Les expériences sont nombreuses et heureuses. La question qui se pose est: quel matériel pour quels besoins et pour quel acteur?

Le réseau cuma a bien compris que la haie est une ressource à part entière de l’exploitation agricole. C’est pour cela qu’il s’investit de longue date dans la filière bois énergie. Cette année, la problématique du prix de la paille encourage à pousser la réflexion. C’est dans cette optique que l’Union des cuma des Pays de la Loire et la chambre d’agriculture de Vendée, en partenariat avec le Sage Auzance-Vertonne, ont organisé une journée de démonstration de différents broyeurs et déchiqueteurs.

Abattage mécanisé de haies

Du matériel permet de gagner en sécurité sur les chantier d’abattage.

Cinq matériels étaient présents: deux broyeurs à rotors Bugnot pouvant utiliser des couteaux ou des fléaux, une déchiqueteuse à volant NHS attelée sur prise de force et une grosse déchiqueteuse à plaquettes Biber 92.

Cette rencontre a été l’occasion de voir travailler une tête d’abatage «prototype» sur une pelle mécanique pour des interventions en toute sécurité. Les différents matériels ont été évalués sur la qualité de la coupe et l’utilisation possible des produits ainsi que sur les débits correspondants.

Broyeur MHS

Les matériels ont évolué en conditions réelles.

Le matériel pour allier sécurité et durabilité existe

La journée a permis de mettre en évidence qu’aujourd’hui, du matériel permettant l’entretien de la haie en toute sécurité et dans une logique de durabilité est disponible. Que cet entretien peut permettre de produire de la litière avec du matériel pouvant être acquis en individuel ou en cuma ou encore via de la prestation de service. Que cette production est pertinente économiquement, surtout si elle est envisagée dans une production globale : bois énergie pour le beau bois et litière pour les rémanents par exemple. Cette réflexion est à mener sur toutes les exploitations et pas seulement les années où la paille est chère.

A lire aussi : Des plaquettes bois en litière

Et en vidéo : La corvée de bois n’a plus rien d’une corvée

demonstration de dechiquetage

Cinq broyeurs différents étaient présents.

 

Par Damien Jorigné
Publicité
Simple Share Buttons