Compter sans se tromper

De plus en plus de cuma s’équipent de compteurs connectés. C’est le cas de la Boivre dans la Vienne.

Les deux nouveaux broyeurs Suire de la cuma de la Boivre (Vienne) sont équipés de boîtiers connectés.

Le 16 avril, la cuma de la Boivre a été livrée de deux broyeurs repliables Suire, Turbogyr de 6.40m, à axe vertical (trois rotors), destinés à remplacer deux autres broyeurs. Ces outils ont été achetés avec deux compteurs Samsys. Le choix de ce type de compteur a été décidé par rapport au tarif proposé et aux besoins d’utilisation de la cuma.

Fiables et solides

Des améliorations sont encore à apporter sur ces types de boîtiers connectés, tant sur les modèles Karnott que Samsys. Ils sont en constante évolution. Pour la cuma, cet achat se justifie par la difficulté de maintenir longtemps en bon état des compteurs dit «classiques» sur ses broyeurs. Elle a donc opté pour ces nouveaux boîtiers fixes et aimantés, fiables, solides, qui permettent de compter les unités par signal GPS, avec plus de précision.


À lire aussi à propos des compteurs connectés

Un nouveau compteur d’activité

Les outils connectés ouvrent à la transparence et à l’efficacité

Les compteurs connecté ne sont pas des mouchards

Un nouveau compteur d’unités pour les cuma

Entraid Vidéos

Le drone ou l’épandeur pour semer le couvert

Changement des pneus du tracteur : protocole et précaution

Quel est le bon outil pour détruire un couvert végétal en sol humide ?

Tailler la vigne deux fois plus vite

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement