Contrôler facilement le débit des buses du pulvé

Une piste pour contrôler facilement le débit des buses d’un pulvé sans passer au banc : le débitmètre électronique. Deux exemples.

Entre deux contrôles obligatoire, on peut vouloir lever un doute.

Le contrôle technique obligatoire des pulvérisateurs constitue une très bonne occasion de savoir où en est l’usure des buses. Cependant, entre deux échéances, il peut arriver qu’un doute advienne sur une ou plusieurs buses. La vérification « manuelle », avec pichet et chronomètre, est vite fastidieuse.

Chronomètre automatique

Pour simplifier l’opération, il existe des débitmètres électroniques. Ces appareils sont constitués d’une éprouvette, avec deux capteurs de niveau d’eau, un au fond et un en haut, et un chronomètre. Ce dernier mesure le temps nécessaire pour que le niveau de l’eau passe d’un capteur à l’autre et en déduit le débit de la buse. En France, on peut par exemple se procurer le DigE-Check, d’Agrotop, chez Bédouelle Distribution. Il mesure de 0 à 3,5 l/min, avec 3% de précision. Il est vendu 299 € HT. Aux Etats-Unis, on trouve moins cher : le SpotOn, chez Innoquest. Deux modèles : de 0,08 à 3,8 l/min, précision de 2,5%, vendu 155 $, et de 0,27 à 15 l/min, précision de 4%, vendu 226 $. Une somme modeste comparée au prix du pulvérisateur et à la valeur des produits qui passent dedans.

spoton

SpotOn, la version US.

 

 

Entraid Vidéos

Les viticulteurs tourangeaux s’essaient à l’électrique

Les robots deviennent réalité en grandes cultures

Une écimeuse en démonstration dans la Vienne

Le drone ou l’épandeur pour semer le couvert

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement