Andaineur à tapis : même à 60.000 euros, les coûts s’évaporent

Avec une organisation efficace qui repose sur un service main-d’œuvre comprise, l’intercuma de la commune de Guémené-Penfao transforme un outil performant mais cher à l’achat, en machine à réduire les coûts.

Les solutions d’andainage étaient sous les feux des projecteurs au dernier MécaElevage (@Pascal Bordeau).

Andaineur à tapis

Rien d’étrange. Un andaineur qui, à l’achat, coûte deux fois plus que d’autres, s’avère finalement être moins cher à l’usage. Depuis 2017, les adhérents des cuma de Guémené-Penfao (44) en font l’expérience tous les jours où la récolte d’herbe est possible.

Plus d’information sur les andaineurs à tapis :

A Saint M’Hervé, on se regroupe autour de l’andaineur à tapis

[Avis Andaineur retourneur] Le Reiter Respiro travaille très bien mais a ses limites

Andaineur à tapis : même à 60.000 euros, les coûts s’évaporent

Un andaineur à tapis pour plus de qualité de récolte

Le boom des andaineurs à tapis

La recette miracle repose sur la performance de l’outil et l’organisation de l’Union de cuma qui œuvre dans un parcellaire plutôt favorable: «Il nous arrive d’andainer 80 à 90ha dans la journée.» A l’occasion du MécaElevage 2018, qui s’intéressait entre autres à ce sujet, Frédéric Daniel expose ainsi le cas de l’andaineur à tapis 9m (Kuhn) dont s’est dotée l’Union de cuma de Guémené pour 58.000€.

2.000ha pour deux andaineurs

D’après son témoignage, c’est typiquement le genre d’engins convenant aux collectifs du territoire qui sollicitent l’intercuma pour un total annuel de 2.000ha de récoltes herbagères. «En ce moment, il y a une dynamique qui va dans le sens du développement des prestations complètes» et les cuma locales en profitent pour installer le service adapté à ce besoin et optimiser le fonctionnement global du groupe. Grâce à ses andaineurs, elle a par exemple revu à la baisse la largeur de ses pick up d’ensileuse. «En repassant à des pick-up de trois mètres, on gagne du temps sur les changements de parcelles», et comme la technologie du tapis limite la présence de cailloux dans l’andain, «on a un peu moins d’usure du rotor»… La cuma a donc décidé de faire prendre en charge par l’ensileuse, une petite partie, 1 à 1,50€/ha, du coût de l’andaineur, «pour encourager les gens à solliciter la prestation complète». Ainsi, sur la fauche, avec des groupes de 6 et 9m, «on est à 25€/ha», glisse le responsable. «L’andainage, c’est 10€.»

Démonstration d'andainage avec le Elho en juin 2018.

D’autres systèmes comme l’andaineur Elho ont déployé leurs atouts en juin dans le Maine-et-Loire.

Encouragement des adhérents à solliciter toute la chaîne en service complet

Aujourd’hui, en plus de son engin à tapis, l’Union de cuma dispose toujours d’un andaineur double rotor. Frédéric Daniel n’exclut pas d’envisager un nouveau projet: «Peut-être en voyant avec une cuma voisine, parce que notre seule activité ne permettra pas de l’amortir, nous pourrions évaluer l’idée d’acquérir un second andaineur à tapis», qui remplacerait l’outil à rotors dont le coût d’utilisation (tracteur et chauffeur inclus) est supérieur à celui du tapis, de l’ordre de 5€/ha.

A MécaElevage, l’andaineur Merge Maxx présent était celui de la cuma Sèvre et Bois, de Saint-Malo-du-Bois. Retrouvez-le en vidéo aussi ici.

A lire aussi:

Kuhn: Des tapis pour prendre soin des andains

Avis sur l’andaineur à tapis Reiter Respiro

Essais comparatif de 5 andaineurs

A Guémené-Penfao: Le groupe ‘tracteurs’, moteur de développement

Entraid Vidéos

[Essai 9RX vs Quadtrac] Portrait vidéo du Case IH Quadtrac 620

9RX vs Quadtrac : qui consomme le moins ?

Montez en cabine des Fendt 900 Vario S5, le confort du home cinéma

Essai Fendt Vario 942 génération 2020 : le top du tracteur ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement