ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Un robot pour nettoyer les panneaux photovoltaïques

Partager sur

Un robot pour nettoyer les panneaux photovoltaïques

Ce robot de nettoyage des panneaux photovoltaïque permet de travailler sur des pentes jusqu'à 20°.

De nombreuses installations de panneaux photovoltaïques sont en service en Aveyron. L’intérêt du nettoyage n’est plus à démontrer, car les pertes sur la production électrique dépassent assez souvent 5%.  

Pour nettoyer les panneaux photovoltaïques, beaucoup d’agriculteurs essaient de trouver une solution individuelle. Ce n’est pas toujours sans risque. C’est pour cette raison qu’une démonstration de robot a eu lieu en début d’automne dernier au gaec Belles Aubrac à Rodelle.

Le robot fonctionne avec de l’eau

Le Service prévention de la MSA a d’abord rappelé quelques statistiques sur les accidents du travail liés aux chutes, notamment à partir des interventions sur les toits. Il existe différentes solutions pour le nettoyage, à condition de travailler en sécurité. Clément Terrier du service développement de la société Ax Solar basée dans le Nord, a ensuite présenté son robot équipé de brosses de 1,1m de large et fonctionnant à l’eau. Il est raccordé au réseau d’eau par un enrouleur intégré sur le châssis. Muni de deux batteries procurant une autonomie d’environ 2h30, ce système permet de sécuriser son déplacement.. Ce robot s’arrête au bord des toits grâce à des capteurs de position. Il se déplace en mode automatique ou via la télécommande. Il peut intervenir jusqu’à 20° de pente (ou 40%). Au-delà, il y a des risques de glissement ou de perte de trajectoire.

Des déplacements simples sur les panneaux

Les personnes présentes ont pu voir la simplicité de mise en œuvre et de fonctionnement. En outre, ils ont pu manipuler le joystick pour gérer le déplacement et les manœuvres. Pour accéder au toit, on peut utiliser un chargeur télescopique muni d’une palette, à partir de laquelle le robot va descendre sur le toit. L’idéal est de disposer d’une nacelle pour faciliter les manœuvres et apprécier le guidage du robot par rapport aux zones à nettoyer. Les participants ont été intéressés par la qualité du travail et également de pouvoir disposer d’un service de proximité. Par ailleurs, une étude va être conduite pour évaluer dans quel cadre un tel projet pourrait prendre forme dans notre département. Enfin, à lire aussi dans notre dossier « faut-il craquer pour l’agrivoltaïsme? » :