Moissons 2017 : Des cours influençables

Blé, orge, colza..., les prix sont soumis à plusieurs facteurs de variation.

Les moissons devraient reprendre après l'épisode pluvieux de fin juin.

Article mis à jour le 10 juillet : MOISSON : EN ORGE ET POIS, DE L’AVANCE DANS LE TARN ET L’AUDE

MOISSON 2017 : LE NORD-EST ENTAME LES CHANTIERS

MOISSONS 2017 : DES COURS INFLUENÇABLES

RÉCOLTE DES COLZAS : C’EST COMMENCÉ

[MOISSON 2017] LE POTENTIEL EST LÀ… SAUF SI IL CONTINUE À FAIRE 30°C


Sur le marché physique (qualité standard), les cours du blé tendre s’élevaient, au 3 juillet, à 169€/tonne pour la blé tendre, 200 pour l’orge brassicole et 359 pour le colza (source : Agritel). Les facteurs de fluctuation sont nombreux et peuvent orienter rapidement à la hausse ou à la baisse, les marchés céréaliers : la météo tantôt clémente ou capricieuse, telle que la sécheresse sévère qui a affecté au printemps certains coins des Etats-Unis et d’Australie; la parité euro/dollar défavorable ces dernières semaines pour les exportations européennes (hausse de l’euro); la qualité technique et sanitaire (manque de protéines observé pour certains lots d’orge) et, bien sûr  les perspectives de débouchés au regard des stocks prévisibles.

Potentiel à confirmer

En France, le potentiel de rendement en blé semble rester correct après l’épisode de fortes chaleurs qui a sévi la semaine 25. Les précipitations de ces derniers jours ont stoppé momentanément la récolte qui avait débuté dans le sud. Côté orge par contre, les rendements sont en-dessous des espérances (voir notre article sur ce sujet).

Rappelons, que les surfaces en blé et orge sont sensiblement les mêmes que l’an passé selon les statistiques de FranceAgrimer :  5,148 millions d’ha en blé tendre, soit – 0,56%, et 1,922 million d’ha en orge, soit + 1,2%. Par contre, les surfaces en colza ont fléchi de 5,8% en passant de 1,551 million d’ha à 1,460.

A lire aussi sur ce sujet, les articles déjà parus sur notre site :

Le potentiel est là, sauf s’il continue à faire 30 ° 

Après un démarrage correct, on attend le beau temps pour finir

Moisson: c’est parti dans le Sud – Ouest 

En blé dur, le mitadinage risque de gâcher la récolte

 

 

 

 

Entraid Vidéos

Un matériel de désherbage mécanique peu courant

Pour éviter que l’agriculture ne s’embourbe… Votez!

Immersion dans un groupe qui progresse

Une AG sous format d’un journal télévisé

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement