Désilage en grand

A la cuma Val de Veude dans l’Indre-et-Loire, la nouvelle désileuse dispose d’une capacité supérieure de 6m3 à la précédente.

Après une réflexion compliquée en raison du contexte laitier difficile, le groupe a finalement opté pour le modèle de 22m3, encore peu commercialisé en France.

22 m3, c’est la capacité de la nouvelle désileuse automotrice RMH MIXELLENT22, achetée en 2016 par la cuma de Val de Veude, pour répondre aux besoins des six éleveurs adhérents à l’activité. Cette taille de bol permet de gagner du temps par rapport à l’ancienne RMH VSL 16m3, notamment sur 3 exploitations où il fallait remplir une seconde fois. De l’avis des chauffeurs, la conception de cette désileuse permet de conserver une bonne maniabilité et un bon rayon de braquage, malgré sa longueur supérieure à 10m (contre 8m pour la VSL).

15€/t de lait

Au niveau coût, la désileuse en cuma reste un bon plan pour optimiser les charges d’alimentation tout en gagnant du temps aux éleveurs. Malgré son prix d’achat de près de 190.000€ (contre 147.000€ pour la VSL fin 2011), la cuma prévoit de maintenir le tarif autour de 15€/t lait. En effet, le groupe a subi en 2015 une augmentation des frais d’entretien-réparation de près de 10.000€ (+ 37%) en conservant l’ancienne une 4e campagne. Le groupe a souhaité, dans un contexte laitier difficile, se laisser le temps de la réflexion avant de renouveler. Le mécanicien embauché fin 2014 a pourtant réalisé une bonne partie des réparations à un coût réduit de 30€/h. Cette expérience a été un bon enseignement pour le groupe qui juge préférable de ne pas faire durer cette nouvelle désileuse au-delà de 6.000h.

Activité "désilage" en quelques chiffres

• Chiffre d’affaires 2015 de l’activité désileuse: 102.360€
• 7 672 t de lait produits en 2015
• 45 km/jour, 7 jours/7
• Environ 2 000 h/an (y compris les trajets)
• 1 chauffeur salarié dédié et 2 remplaçants

 

Entraid Vidéos

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement