Développer l’innovation au-delà du local

En région
Le taoster est utilisé notamment pour les graines de soja et renforcer l'autonomie alimentaire des éleveurs.

Le toastage des oléoprotéagineuses fait partie des activités portées par la cuma Agro Innovation 640.

21/06/2019 - 14:27

Dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, la Cuma Agro-Innovation 640 a été créée en 2017 afin de porter des activités innovantes qui ne pouvaient pas se développer à l’échelle des cuma locales. Zoom sur ses activités.

Partagez cet article: Développer l’innovation au-delà du local

La cuma Agro-Innovation 640 intervient sur les 2 départements des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Elle propose 4 activités aux adhérents.

Le toastage

Le toastage : un toaster mobile est déplacé sur différents sites d’accueil afin de proposer un maillage sur le territoire. Le toastage du soja permet de cuire la graine à cœur, la rendre digeste pour les animaux et de l’incorporer dans les rations afin d’apporter de la protéine de ferme.

A lire également: « Un toaster de soja pour les filière tracées »

L’écimage

Une écimeuse Micheletti 12 m est à disposition des adhérents qui recherche une solution pour couper les adventices développées dans les cultures.

 

A lire également: « Ecimeuse: un désherbage mécanique de rattrapage »

Le triage

Un trieur mobile Dorez est pris en location tous les ans à une cuma Aveyronnaise. Il est présent de mi-septembre à mi-avril pour trier tout type de récolte. Le trieur rotatif est équipé de 4 grilles afin de garantir un débit de chantier élevé.

A lire également: « Forte dynamique « cuma » autour du triage de graines »

Le semis direct

Pour les couverts végétaux, les céréales, les prairies et le soja en semis direct. La Cuma est équipée de 3 semoirs (2 Gaspardo DP Pronta 3m et un Weaving 4 m) qui sont mis à disposition des adhérents.

Les semoirs sont localisés par secteurs afin de garantir une disponibilité du matériel.

Une prestation avec traction et chauffeur est actuellement à l’étude (bien que déjà ici ou là avec des cuma locales) afin d’apporter aux adhérents actuels et futurs une solution en prestation complète.

A lire également: « En un an, passer du labour au semis direct sous couvert »

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter la Fédération des cuma Landes Béarn Pays Basque.

Julien Noguièz
Publicité
Simple Share Buttons