Au Canada, l’ensileuse traînée garde ses adeptes

Dion poursuit le développement d’ensileuses traînées de grosses capacité pour herbe et maïs. La preuve que ce type de matériel suscite encore de la demande dans certaines régions du monde.

Des cueilleurs rotatifs pour 3 ou 4 rangs.

Dion est un constructeur canadien bien connu en France pour ses retourneurs d’andains. Il construit aussi des ensileuses traînées de grosse capacité. Ce type de machine pourrait intéresser ceux qui n’ont pas de grandes ambitions en matière de débit et regrettent l’absence de petites automotrices sur le marché.

Chez Dion, la nouvelle génération Scorpion compte trois modèles, bâtis pour accepter des puissances de tracteur de 200 à 350 ch à la prise de force. Elle reçoit des cueilleurs à maïs rotatifs de 3 ou 4 rangs, et des pick-up de 2,13 ou 2,44 m de largeur de ramassage.

ensileuse Dion

Dion construit aussi des remorques utilisées en combiné.

Une version pour John Deere

Le modèle 300 ch est décliné en 2 versions. La Scorpion 300 reçoit un rotor hélicoïdal à 8 ou 12 couteaux, pour 6 longueurs de coupe. La 2430 est un modèle spécial destiné au réseau John Deere nord-américain, équipé d’un rotor à 24 couteaux JD, avec 6 longueurs de coupe. Le modèle Scorpion 350 est, quant à lui, doté de rouleaux à entraînement hydraulique, pour un réglage en continu de la longueur de coupe. Les trois modèles peuvent recevoir un éclateur «à effet de cisaillement», précise le fabricant. Certains matériels Dion sont importés en Europe par la société suisse Agritechnique.

ensileuse Dion

Le modèle spécifique pour le réseau John Deere nord-américain.

Entraid Vidéos

Un semoir à disques inclinés en direct du terrain

Le G de génial?

1000qx/h et moins de 1% de pertes ? Promesse tenue pour la X9 !

L’andaineur Agronic est arrivé en France

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement