Coopération agricole : esprit Coop, es-tu là ?

Les élèves de l'enseignement agricole sont assez peu familiers de la coopération agricole. Peu de place est consacrée en effet dans leurs études à cette dimension pourtant essentielle de l'agriculture.

C’est la raison d’être de la journée intitulée « Esprit coop, es-tu là ?» mise en place depuis trois ans en Poitou–Charentes. Un évènement conçu à l’intention des étudiants en agriculture, organisé par Coop de France, les syndicats FNSEA et JA, et les Fédérations de cuma.
L’édition 2015 avait lieu le 24 mars au lycée de Melle.
L’accent était mis spécialement sur la coopération locale en cuma. Pour assurer une dimension pédagogique à cette démarche, cinq classes d’élèves avaient préalablement rencontré des cuma. Objectifs : comprendre le fonctionnement et  l’intérêt de ces coopératives de proximité pour les agriculteurs adhérents. Il s’agit des élèves des lycées de Thuré, Venours (Vienne), Bressuire, Melle (Deux–Sèvres) et Jonzac  (Charente–Maritime). Les cinq cuma qui ont ouvert leurs portes pour cette occasion sont les suivantes : les cuma de Sossay et la Fricaudière  (Vienne), la cuma la Breuillaise (Deux–Sèvres),  les cuma de Marignac et les Fiefs des Genêts (Charente Maritime). Les élèves ont restitué lors de cette réunion les différences facettes de chaque cuma : niveau d’équipement,  décision d’investissement, structuration de la cuma en présence de salariés  ou de hangar, mode de gouvernance et de concertation, plans de financement…A l’issue de chaque présentation, un échange nourri entre les responsables de cuma présents, enseignants et élèves était prévu.

Frutueux dialogue
Ce fructueux dialogue a été complété par le témoignage éclairant de Vincent Touzeau, éleveur laitier en EARL à St Léger la Martinière, à la fois responsable de la cuma la Légère, administrateur de coop et également membre conseil d’administration national du syndicat Jeunes Agriculteurs. A ce poste, il est en charge plus particulièrement des  dossiers développement international et coopération. Ce témoin convaincant a relaté son expérience de coopérateur – agriculteur. Il a fait part de ses convictions en faveur d’une formule qui est le prolongement de l’exploitation et qui offre de véritables « garde–fous » face à la libéralisation des échanges économiques. Pour clore cette journée instructive, François Poirson, Directeur de Coop de France Poitou-Charentes et Emmanuel Villeneuve, Vice–Président,  ont dressé un panorama des entreprises coopératives de ce territoire, converti depuis longtemps à la coopération.

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement