Faucheuse à sections : le retour ?

Les barres de coupe ne sont pas mortes. Dans le domaine des faucheuses, les lamiers à disques bénéficient d'une suprématie indéniable. Pourtant, la barre de coupe à sections cultive toujours quelques spécificités qui l'avantage dans certaines situations. Une démonstration organisée fin juin 2015 par l'Institut agricole de Grangeneuve en Suisse le prouve.

Les partisans de la barre de coupe apprécient notamment son faible poids, sa demande de puissance réduite, et le fait qu’elle préserve mieux la faune (subventions possibles en Suisse sur ce point). Des modèles de grande largeur (jusqu’à 12 m) autorisent des débits élevés, et des machines d’affûtage en simplifient l’entretien. Autant de points qui peuvent les faire préférer aux lamiers à disques dans les régions de montagne ou dans des zones écologiquement fragiles. La vidéo tournée par l’IAG mérite en tous cas le détour, au moins par curiosité. Plusieurs constructeurs implantés autour des Alpes (Wepfer Technics en Suisse, Enorossi ou Gaspardo en Italie, Kunzelmann en Allemagne…) offrent des modèles pour tracteur.

Notre photo : un autre exemple chez Kunzelmann (Allemagne), qui a développé aussi une version « double coupe » pour le chanvre).
kunzelmann dmf-dmh

Entraid Vidéos

Un cueilleur articulé pour lutter contre la pyrale chez Geringhoff

Hardi prépare un « snipeur d’adventices »

New Holland T6 Methane Power, une série commercialisable en 2020

Kubota dévoile la 3e génération de tracteurs M7

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement