La fidélité a un prix…

Dans un contexte d'augmentation des prix des matériels, comment évolue le comportement d'achat des agriculteurs? Jusqu'où va la fidélité d'un agriculteur à une marque ou à un concessionnaire? Une enquête BVA-Entraid'.

Selon une enquête BVA-Entraid', la fidélité des agriculteurs envers les constructeurs et distributeurs a un prix.

Selon une enquête BVA-Entraid’ de 2019, le service après-vente (SAV) reste le critère prioritaire lors de l’achat d’un matériel neuf pour 43% des agriculteurs interrogés. Toutefois, 37% des répondants lui préfèrent un prix et 20% recherchent d’abord une marque. Pourtant, on peut se demander quelle est aujourd’hui la limite de la fidélité à un concessionnaire.

Car, ce n’est pas un scoop, le prix des matériels agricoles augmente régulièrement depuis dix ans. Ainsi, la fncuma a constaté une augmentation moyenne annuelle de 4,5% du prix des tracteurs neufs entre 2010 et 2018.

fidélité à un concessionnaire

Et ce constat d’inflation des prix ne s’arrête pas aux tracteurs. Selon la fncuma, les prix des semoirs à céréales ont progressé de 6% par an sur la même période, le prix des ensileuses de 4% par an et le prix des moissonneuses-batteuses de 3,5% par an.

Pour en savoir plus sur la hausse des prix des matériels agricoles, retrouvez notre dossier « Constructeurs et distributeurs : sont-ils devenus trop gourmands? » dans le numéro de février 2020 du magazine Entraid’.

Fidélité à un concessionnaire

L’enquête BVA – Entraid’ de juillet 2019 permet de chiffrer la fidélité à un concessionnaire. En effet, quand on demande aux agriculteurs pour quelle réduction sur le prix de vente ils seraient prêts à changer spontanément de distributeur, donc de SAV, la réponse moyenne est 17%.

fidélité à un concessionnaire

Toutefois, 42% des agriculteurs répondants envisagent ce changement dès 10% de réduction.

Fidélité à une marque

Toujours selon l’enquête BVA-Entraid’ de juillet 2019, il est aussi possible de chiffrer la fidélité à une marque. Elle est un peu plus fragile que la fidélité à un concessionnaire. En effet, quand on demande aux agriculteurs pour quelle réduction sur le prix de vente ils seraient prêts à changer de marque, la réponse moyenne obtenue est 16%.

fidélité à une marque

Précisons que 44% des agriculteurs interrogés envisagent ce changement dès 10% de réduction sur le prix de vente de la machine.

Entraid Vidéos

La fidélité a un prix…

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

Fidèle à son concessionnaire ?

Fenaison : trois systèmes d’organisation et stratégies d’investissement gagnantes

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement