Laisser le volant du tracteur à l’ensileuse

Le système d'échanges de données John Deere Machine Sync, permettant notamment au véhicule de récolte de prendre le contrôle de l'ensemble tracteur-benne, évolue et est désormais compatible avec les ensileuses et les tracteurs (pour les engins de récolte trainés). Présentation.

Le John Deere Machine Sync synchronise la direction et la vitesse d'avancement de l'engin de récolte et de l'ensemble tracteur-benne.

Depuis 2012, les moissonneuses-batteuses John Deere peuvent guider l’ensemble tracteur-benne qui récupère le grain. En effet, le système d’échanges de données John Deere Machine Sync synchronise la direction et la vitesse de déplacement de la moissonneuse et du tracteur. Une technologie qui utilise la géolocalisation et la navigation par un système de satellites (GNNS). Deux intérêts principaux : le confort des chauffeurs et l’efficacité du transfert de grains entre les deux ensembles.

John Deere Machine Sync : pour toutes les récoltes avec une vidange en continue

Désormais, cette technologie ne se limite plus aux moissonneuses-batteuses, mais se décline à toutes les récoltes impliquant une vidange en continue. En outre, tracteurs et ensileuses John Deere peuvent recevoir ce système télémétrique. Ainsi, en plus des moissons et de l’ensilage, les chantiers impliquant des machines élévatrices tractées sont concernés. Par exemples la récolte de pommes de terre, des betteraves, des carottes etc.

John Deere Machine Sync

Via Machine Sync, le tracteur avec l’outil de récolte guide automatiquement le tracteur avec la benne.

Par ailleurs, John Deere précise que ce système requiert trois éléments techniques : la télémétrie JDLink, un récepteur satellite StarFire et une console Premium Gen 4 (avec Automation). Des équipements installables en rétrofit sur des ensileuses et tracteurs déjà en circulation.

Enfin, à lire sur l’automatisation de la conduite des machines agricoles :

Raven automatise la conduite du transbordeur entre la batteuse et le bord de champ.

Robots, tracteurs autonomes : qui travaillera les champs demain ?

Rendre un tracteur conventionnel autonome ? C’est possible avec Hexagon !

Entraid Vidéos

[En direct d’Innov’Agri] Une remorque polyvalente à fond tirant

[Avant-première] Montez à bord du nouveau New Holland T7 HD

Un tracteur robot qui enjambe les outils

Guilbart: une dent ultra fine pour le semis direct

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement