Robots, tracteurs autonomes ou drones : qui travaillera les champs demain ?

Toute une partie du stand John Deere à Agritechnica est consacrée à la vision de l'avenir de la marque. Que verra-t-on demain dans nos champs ? Des robots, des tracteurs autonomes, des drones ? Eléments de réponse.

Le concept autonome et électrique John Deere Joker est exposé à Agritechnica.

Après avoir été aperçu sur les réseaux sociaux, le concept John Deere Joker, autonome et électrique est exposé à Agritechnica. En effet, autant le dire tout de suite, le tracteur électrique, au sens conventionnel (avec une cabine) ce n’est pas pour tout de suite ! Il n’existe pas pour le moment de solution technique viable aux problèmes de poids et d’autonomie rencontrés.

John Deere eAutoPowr

La transmission John Deere eAutoPowr est montée sur les nouveaux tracteurs 8R, également présentés à Agritechnica.

En revanche, « l’électrification partielle de matériels existants est aujourd’hui possible » selon John Deere. En outre, la marque américaine a été récompensée d’une médaille d’or au palmarès de l’innovation d’Agritechnica pour sa transmission eAutoPowr. Cette transmission est montée sur les nouveaux tracteurs John Deere 8R et a troqué sa partie hydraulique contre deux moteurs électriques. La eAutoPowr est ainsi capable de délivrer 100 kW utilisables par l’outil attelé.

A lire : [Exclusivité Entraid’] Essai vidéo du tracteur électrique John Deere Sesam

John Deere Joker : 680 ch autonomes

Concernant le concept de tracteur autonome, John Deere déclare : « il est aujourd’hui facile de faire évoluer un tracteur en autonomie dans un champ, mais cela n’a aucun intérêt ! Ce qui compte, c’est de réaliser un travail en autonomie, ce qui est beaucoup plus compliqué ! »

C’est là que le John Deere Joker prend tout son sens. Capable de développer une puissance électrique 500 kw (l’équivalent de 680 ch), soit l’équivalent d’un tracteur articulé John Deere 9620RX ! Ce robot, très compact donc au regard de la puissance annoncée, peut se chausser de roues ou de chenilles et être lesté de 5 à 15 tonnes en fonction des travaux à réaliser.

John Deere Joker

Le concept autonome et électrique John Deere Joker est capable de délivrer une puissance de 680 ch !

Demain, l’opérateur sera un superviseur

Mais, toujours selon John Deere, les robots ne seront pas seuls demain dans les champs. L’idée à retenir est que, demain, « l’opérateur deviendra un superviseur ». Des matériels semi-autonomes pourront ainsi travaillés les champs, les vignes, en coopération avec des matériels conventionnels.

John Deere semi-autonome

Concept de tracteur (à architecture classique) rendu semi-autonome par un système d’auto-pilotage par caméras.

Ainsi, John Deere expose également un concept de tracteur semi-autonome. Il est équipé d’une caméra lui permettant de circuler entre les rangs de cultures. Par exemple, ce tracteur semi-autonome pourrait s’occuper de la pulvérisation dans des vergers et être ravitaillé en eau par l’exploitant avec son tracteur et sa tonne à eau « classique ».

Quelques mots sur un autre concept concernant la pulvérisation : un robot à chenilles avec une capacité de 560 litres.

John Deere Joker

Ce concept John Deere autonome et électrique offre une garde au sol de 1m90.

Avec sa nouvelle fonction de superviseur, l’exploitant agricole aura besoin de nombreuses informations en temps réel et d’un nouvel environnement dans sa cabine de tracteur. C’est le concept John Deere Command Cab. Connectée et équipée d’un écran incurvé géant, la cabine de demain sera un véritable « centre de contrôle des opérations ».

cabine du futur

La cabine du futur selon John Deere : le concept Command Cab.

L’avenir nous dira si des éléments du concept Command Cab feront prochainement leur apparition dans les cabines des tracteurs John Deere.

Enfin, quelques mots pour finir sur les drones, avec un représentant XXL exposé à Agritechnica. John Deere a développé en collaboration avec Volocopter le VoloDrone. Animé par 18 rotors, pour un diamètre total de plus de 9 mètres, le John Deere VoloDrone offre une autonomie de vol de 30 minutes et est capable par exemple de pulvériser jusqu’à 6 ha/h.

drone John Deere

Le John Deere VoloDrone est capable de voler 30 minutes et est animé par 18 rotors.

Entraid Vidéos

Un cueilleur articulé pour lutter contre la pyrale chez Geringhoff

Hardi prépare un « snipeur d’adventices »

New Holland T6 Methane Power, une série commercialisable en 2020

Kubota dévoile la 3e génération de tracteurs M7

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement