La moisson au féminin

La moisson touche à sa fin pour la cuma l'Union de Pacé. Pour la 2ème saison consécutive, Joséphine Aubrée était aux commandes de la New Holland CX 8070. Cette jeune diplômée du BTS ACSE a commencé à conduire du matériel agricole sur l'exploitation familiale.

« J’ai commencé à conduire la moissonneuse vers 14 ans, d’abord pour aider mon père qui était seul sur l’exploitation »; précise la jeune femme.

C’est à 18 ans qu’on lui propose un poste pour la saison dans une entreprise de travaux agricoles où elle est formée à la conduite des nouvelles moissonneuses au gabarit imposant et à l’électronique embarqué très présent. Originaire de Pacé, elle est entrée à la cuma l’Union pour la saison 2013. « A 20 ans, on manque de crédibilité, et le fait d’être une fille favorise les clichés, mais ils s’effacent très rapidement », explique Joséphine qui fait ses preuves au volant de sa  New Holland. L’hiver dernier, elle a aussi passé ses samedis sur la désileuse automotrice de la cuma la Marguerite de Pacé. Cet été, Joséphine est partie deux semaines en Vendée pour la moisson avant de revenir à Pacé pour la fin de la saison. Il faut être capable de s’adapter, être calme mais dynamique pour passer une saison sur une machine. Elle possède ces qualités. Intéressée par l’élevage, elle rentrera en septembre en licence « Métiers et Conseil en Elevage » dans l’Aveyron, où elle se spécialisera dans l’élevage de bovins viandes. Elle ne cache pas envisager s’installer d’ici une dizaine d’années.

Vincent Laizé

moisson au feminin machine

Entraid Vidéos

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement