Le Lintrac arrive en France

Lindner commence à livrer son nouveau tracteur Lintrac 90, un engin surbaissé à 4 roues directrices et transmission à variation continue. Le constructeur autrichien a voulu répondre à des clients ne trouvant pas leur bonheur dans les tracteurs de plaine classiques ni dans les tracteurs hydrostatiques pour travail en pente.

Le Lintrac cumule une série de caractéristiques jusque là jamais réunies dans le même engin. En particulier : maniabilité (4 roues directrices), motricité (grandes roues à l’arrière), stabilité (centre de gravité à 85 cm du sol, dévers jusqu’à 60%), transmission efficace, gros débit hydraulique (88 l/min disponible aux distributeurs, pompe à cylindrée variable).
Entre tracteur, porte-outils et valet de ferme
Il devrait trouver des application en manutention, en montagne, mais aussi dans les cultures spécialisées. Une version à voie étroite et 2 roues directrices est d’ailleurs prévue dans ce but. Le moteur Perkins de 102 ch tier 3 interim est doté d’un filtre à particules. Il est associé à une transmission spécialement développée avec ZF, avec 2 gammes mécanique pour la simplicité, et une prise en main facile. La conduite à la pédale est programmée d’office au démarrage mais les autres modes habituels (priorité puissance, régime, etc) sont aussi prévus. Le pont arrière directeur dérive de celui des porte outils Unitrac.
4 modes de direction
Quatre mode de direction sont offerts : 2 ou 4 roues, marche en crabe, manuel (par exemple pour rattraper le glissement en dévers). La cabine a été positionnée assez bas et en avant, par rapport à un tracteur classique. Hauteur hors-tout : 2,36 à 2,48 m selon les pneus, pour un poids à vide de 3,75 t. Un relevage avant avec délestage électronique en option est disponible, par exemple pour la fauche en montagne. Le Lintrac 90 est appelé à avoir des suivants, en dessous et au dessus de 100 ch. Prix tarif de base : 71560 €.

Nos photos : le poste de conduite, avec sur l’accoudoir le joystick de la transmission et celui pour l’hydraulique, le Lintrac au travail dans une configuration « montagne » (jumelage intégral et faucheuse frontale), et la direction sur le pont arrière.

 

lindner lintrac commandes
 lindner lintrac fauche
lindner lintrac direction

 

Entraid Vidéos

Kit de filtration catégorie 4 pour les New Holland T6 et T7

Les robots deviennent réalité en grandes cultures

Un semoir à disques inclinés en direct du terrain

Avis Xerion Saddle Trac Kaweco : l’automoteur valide le test

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement