Les éleveurs au rendez-vous

Les cuma d'élevage du Languedoc Roussillon s'étaient cette année données rendez-vous en Lozère, le 17 octobre à la grande halle d'Aumont Aubrac, pour l'édition 2014 de la journée régionale des cuma.

Le Languedoc Roussillon, ses vignes… et ses éleveurs : ils font peu de bruit mais les cuma de la région témoignent du dynamisme de ce secteur (voir encadré ci-contre). Le succès de la journée n’est donc pas un hasard, puisqu’il a permis aux 500 participants (et 5 classes d’élèves) de voir évoluer du matériel performant d’épandage de lisier, du fumier, d’engrais ainsi qu’un retourneur d’andain pour du compostage. Du côté des tonnes (Agrimat, Pichon, Joskin, Mauguin), la démonstration matinale a permis d’assister aux phases de remplissage et épandage (avec de l’eau). Le banc d’essai moteur de Top Machine Aquitaine était également présent, sous la houlette de Vincent Choco.

Une journée à renouveler
Les constructeurs ont ensuite détaillé les caractéristiques des épandeurs d’engrais présents (Amazone, Kuhn, Sulky, Kverneland), et le retourneur d’andain a évolué sous les yeux des nombreux participants. Après un chaleureux repas traditionnel sous la charpente de la grande halle, les épandeurs à fumier ont été présentés et « testés ». Pas de pesée (pour cause de souci technique) mais les 8 constructeurs présents ont épandu pour une comparaison visuelle des résultats (coir photo ci-contre). A Sylvain Chevalier, président de la fédération des cuma de Lozère, département d’accueil de l’évènement cette année, de conclure : « excellente journée ! Les agriculteurs sont venus malgré le beau temps et les concessionnaires locaux ont joué le jeu. A renouveler l’an prochain ! »

 Notre diaporama:

 

Entraid Vidéos

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement