ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Qui est Marc Fesneau, le nouveau Ministre de l’Agriculture ?

Partager sur

Qui est Marc Fesneau, le nouveau Ministre de l’Agriculture ?

Portrait de Marc Fesneau, le nouveau Ministre de l'Agriculture. (Crédit: Compte Twitter @FBOrleans)

Marc Fesneau vient d'être nommé ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire dans le gouvernement d'Elisabeth Borne. Qui est-il et quel est son parcours?

Si l’on devait résumer résumer le profil de Marc Fesneau, on pourrait retenir celui d’un homme politique français, étiqueté MoDem, apprécié en Macronie et fin connaisseur du monde agricole et rural.

Marc Fesneau, un parcours qui commence en chambre d’agriculture

Cet amateur de chasse commence sa vie professionnelle dans le secteur de l’agriculture. Il travaille notamment, au milieu des années 1990, à la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, au service Développement local, avant de devenir directeur du service en charge notamment des politiques de développement et des fonds européens.

En parallèle, il s’investit en politique, sous la bannière du Mouvement démocrate (MoDem). Il est élu conseiller municipal de la commune de Marchenoir, toujours dans le Loir et Cher, puis conseiller régional de la Région Centre de 2004 à 2010. D’autre part, il est élu maire de sa commune, mandat qu’il occupe de 2008 à 2017, et devient président de la communauté de communes Beauce Val de Loire en 2016. Il est ensuite élu député.

Un parcours ascendant, marqué ces dernières années par une proximité forte avec La République en Marche. En revanche, Marc Fesneau a essuyé une lourde défaite lors des élections régionales de 2021 dans la Région Centre-Val de Loire, sous les couleurs MoDem-La République En Marche.

L’agriculture et la souveraineté alimentaire

Il avait déjà été nommé membre du gouvernement d’Edouard Philippe au poste de ministre des relations avec le Parlement. Son périmètre d’action a ensuite été étendu à la Participation citoyenne dans l’équipe du Premier Ministre Jean Castex. Il a, à ce titre, suivi les travaux de la Convention citoyenne sur le Climat.

Il est aujourd’hui nommé ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire.

Enfin, à lire également dans l’actualité:

Récolte de l’herbe: «faute de rendement on va vendre des vaches».

Le contrôle technique obligatoire pour les quads?

Moissons 2022: la sécheresse aura un impact sur les rendements.