Neuve, simple et adaptée, une nouvelle désileuse à la Familiale

Elevages
renouveler la mélangeuse, la désileuse RMH

Le petit format de la désileuse convient bien au groupe de Menomblet qui fonctionne sur une tournée courte, 4 km, intégrant un élevage caprin.

04/12/2018 - 18:02

Voilà huit ans, ils démarraient avec une Kuhn d’occasion de 12 m3. Le groupe désileuse de Menomblet vient de renouveler sa mélangeuse.

Partagez cet article: Neuve, simple et adaptée, une nouvelle désileuse à la Familiale

C’était leur première machine, ils l’avaient achetée d’occasion. Après huit ans de bons services et pour prévenir des frais d’entretien trop conséquents, le groupe de désilage de Menomblet (Vendée) a opté pour un renouvellement et pour du neuf. Le choix de la cuma s’est porté sur une RMH mono vis en 13 m3. Avec 3 exploitations utilisatrices sur une petite tournée de 4 km, ils sont restés avec une machine de petit gabarit : 25 km/h, 118 ch, 2 roues motrices. Ils la financent sur 7 ans.

Rustique et simple d’utilisation

Au niveau technique, est appréciée, comme pour la Kuhn, la bonne qualité de mélange. Avec un plus, selon les utilisateurs, sur la qualité de hachage qui permet de bien « calibrer » la ration. Au premier abord, l’engin semble plus « rustique ». Il reste simple d’utilisation. La petite capacité est utile au groupe car il permet la confection de petites rations, un des utilisateurs étant éleveur de chèvres.

Au niveau organisation, pas de changement non plus. Chaque exploitation assure la conduite, avec un chauffeur attitré. La tournée hivernale démarre vers 7 h00 et s’étale sur trois heures. Ensuite, la machine repart se garer dans la première exploitation. Les faibles distances simplifient grandement cette tournée. La facturation se fait encore sur des bases établies il y a 8 ans. Compte tenu de l’évolution des structures, elle sera peut-être revue pour 2019.

Yvon Guittet
Publicité
Simple Share Buttons