L’activité gagne du terrain avec le télégonflage

Venue en renfort d’une trois essieux, la nouvelle tonne de la cuma des Landes fourragères se démarque par son système de télégonflage. En un an à peine l’équipe de la cuma a déjà épandu 45.000m3 avec elle.

Le système de télégonflage de la tonne fonctionne de manière indépendante. Ainsi, ça marche même si le nouveau tracteur n’est pas encore équipé.

Depuis un an, la tonne à lisier de la cuma des Landes fourragères se gonfle et se dégonfle à longueur de journées. Et c’est tout à fait normal. Au printemps 2020 elle réceptionnait en effet une Mauguin de 21m3. La remorque, sur ses deux essieux, porte une rampe à pendillards de 24m et un compresseur de 4.000l/min. Ce dernier est au cœur du système de télégonflage sur la tonne à lisier, et de son tracteur s’il en est équipé.

Un enjeu principal justifie ce choix: pouvoir intervenir dans des conditions de portance moins favorables. Et y compris sur des cultures en place.

Télégonflage PTG sur tonne à lisier

C’est la tonne qui regonfle aussi les pneus du tracteur quand le convoi s’apprête à sortir du champ. La cuma a opté pour le système PTG.

Télégonflage sur la tonne à lisier: deux minutes pour gonfler avec le compresseur

En avril 2021, la cuma mettait en route un nouveau tracteur John Deere. Le chef d’équipe de la cuma avait équipé le précédent, un Case IH CVX 240, d’un télégonflage au moment de l’arrivée de la nouvelle tonne. Le nouveau disposera aussi de l’option dès qu’il sera disponible pour passer au garage. Y compris sur du travail du sol ou du semis, Frédéric Pavy constate en effet que la réduction de la pression fait une différence. Et encore, la cuma n’avait pas investi dans des pneumatiques les plus parfaits. «Nous n’avons pas changé ceux que nous avions et avec lesquels sont descendions tout de même jusqu’à 1,1 bar.»

Moins de patinage, moins de marques

«On réduit le patinage de 10%», complètent ses collaborateurs Nicolas Baudouin et Teddy Berthelot. Sur des chantiers de lisier, ils ont réalisé des comparaisons entre des passages avec réduction de la pression du convoi et d’autres sans. Dans les quatre roues de la tonne, la pression en configuration ‘route’ est de 4bar. En configuration ‘terre’, elle n’est plus que de 2,5bar. Et la différence est visible aussi sur l’empreinte laissée, par exemple dans la culture de céréales en place.

À lire également sur le télégonflage:

Michelin Zen@terra: le télégonflage simplifié.

Un télégonflage Trelleborg intégré aux tracteurs.

Un tracteur avec télégonflage pour épandre le lisier à la cuma de l’Or noir. (Vidéo)

Entraid Vidéos

Devenez le « Top Chef » de vos vaches et jeunes bovins

L’assureur encourage la lutte contre l’incendie

L’autonomie, la vraie!

Les cuma confirment leur leadership sur la robotique

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement