Un convoi de 28 m3 de lisier à la cuma de l’Or Noir

Sur le terrain
Fendt et tonne à lisier Samson, cuma de l'Or Noir

Changement et continuité pour une activité phare de la cuma.

06/02/2019 - 06:30

Un gros investissement pour réduire le prix facturé. La Cuma de l’Or Noir est prête à épandre encore plus de lisier avec son nouvel ensemble Fendt + Samson.

Partagez cet article: Un convoi de 28 m3 de lisier à la cuma de l’Or Noir

La cuma de l’Or Noir a renouvelé son équipement d’épandage de lisier, en montant en capacité. Le but: gagner en débit de chantier et réduire les coûts. Ils doivent rester en dessous de 3€/m3 la prestation complète, en moyenne. La facturation tient compte en effet du temps passé et pas seulement du volume. L’activité de la cuma s’élève aujourd’hui à 50.000 m3/an mais le nouvel ensemble permettra d’aller au-delà. L’investissement est conséquent, de l’ordre de 500.000 €. «Mais il est raisonné, insiste Christophe Bouzonie, le président de la cuma, puisqu’il doit permettre de réduire le prix facturé.»

Télégonflage sur le tracteur

L’attelage précédent associait un tracteur Fendt Vario 828 (280 ch), une tonne Samson PG 20 (20 m3) et une cuve frontale Goma (3 m3). Le nouveau comprend un Fendt Vario 939 (390 ch), une tonne Samson PG II 25 (25 m3) et la même cuve Goma. Cet accessoire joue un rôle essentiel dans l’équilibre du tracteur, tout en augmentant la capacité. «Sur le Fendt 828, il a permis de diminuer la consommation de carburant», observe Alexis Voisin, le chauffeur de l’engin.

tonne à lisier cuma or noir

Passage sur les pesons pour ajuster les pression avec les spécialistes de Profil Plus (© L’Agriculture Notre Fierté).

L’analyseur embarqué PTM, pour déterminer la valeur azotée, déjà utilisé dans la cuma, suit aussi. Techniquement, les changements sont nombreux. Le nouveau tracteur dispose d’un télégonflage. Les pressions route et champ du Fendt 939 ont d’ailleurs été calculées précisément par l’agence locale Profil Plus, après pesée. Même opération pour les 6 pneus de la tonne, en ne retenant que la valeur route. Le télégonflage Samson, s’il est séduisant, coûtait trop cher (environ 24.000€).

tonne à lisier cuma or noir

Le bras plongeur.

tonne à lisier cuma or noir

Pompage possible aussi sur cône.

Une rampe de 24 m

La nouvelle rampe à pendillards monte à 24 m mais peut aussi travailler en 18 et 21. Elle bénéficie d’un 2e broyeur répartiteur, pour une meilleure régularité transversale dans les dévers. La tonne reçoit deux bras de pompage, un petit latéral pour les cônes et un grand dorsal pour plonger dans les fosses et lagunes (6,37 m de portée). Un graissage centralisé alimente les organes principaux (mais pas la rampe). Le 1er et le 3e essieu sont directeurs. Le 1er se relève à vide ou pour donner momentanément du poids sur le tracteur.

tonne à lisier cuma or noir

Petite démonstration le 24 janvier pour la mise en route (© Cuma de l’Or Noir).

A lire aussi : [COMBIEN ÇA COÛTE] LISIER AU MÈTRE CUBE : PALETTES, PENDILLARDS, ENFOUISSEURS À DENTS

Publicité
Simple Share Buttons