Elections européennes 2024 : des agriculteurs en lice

Partager sur

Elections européennes 2024 : des agriculteurs en lice

Les élections européennes du dimanche 9 juin 2024 ont lieu au suffrage universel direct à un tour. 81 eurodéputés français seront élus. (Crédit photo : Adobe Stock)

Pour les élections européennes 2024, les listes déposées rassemblent des candidats de tous les milieux professionnels. Petit tour d’horizon sur les profils des candidats agriculteurs.

Les électeurs attachés au monde agricole devraient logiquement s’intéresser aux prochaines élections européennes du 9 juin 2024. En effet, la PAC est l’une des politiques les plus intégrées dans l’espace européen. A elle seule, elle représente 33 % du budget (chiffres de 2022). Le poids que représente les subventions européennes (plus de 9 milliard par an) dans le budget des exploitations françaises, est considérable. Dans certaines filières, elles sont même une part essentielle du revenu. Les décisions prises à Bruxelles pèsent assurément dans le fonctionnement quotidien des exploitations. Beaucoup des thèmes mis en avant lors de la crise agricole de ce début d’année ont une résonance européenne. Citons : les accords de libre-échange ou bien la stratégie européenne « De la ferme à la fourchette ». Autant de raisons pour les agriculteurs d’aller voter aux élections européennes. Et même de s’y présenter !

Des sortants qui se représentent

Électoralement, le positionnement des agriculteurs est sensiblement différent de la moyenne nationale. Cependant, on retrouve des candidats du monde agricole, sur différentes listes en compétition, de toutes couleurs politiques. Certains des députés sortants désirent rempiler pour un nouveau mandat. C’est le cas de Benoît Biteau, agriculteur en Charente-Maritime sur la liste Ecologiste, à la 8ème place. Autre agriculteur député sortant :  Jérémy Decerle, inscrit à la 14ème place sur la liste « Besoin d’Europe» (majorité présidentielle), emmenée par Valérie Hayer, elle-même fille d’agriculteurs. L’eurodéputé connait le monde agricole puisqu’il fût l’ancien Président des JA.

De nouveaux postulants aux élections européennes 2024

Céline Imart, céréalière dans le Tarn, a occupé elle aussi un mandat syndical à la Fnsea de son département. Cette ancienne directrice financière et consultante est passée par les prestigieuses écoles Sciences Po et l’Essec avant de reprendre l’exploitation familiale. Elle occupe la 2ème place sur la liste LR. De son côté, Valérie Deloge, éleveuse de moutons de Haute-Saône et élue au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, concourt à la 20ème place sur la liste RN.

Temanuata Girard, Vice-Présidente du conseil régional du Centre Val de Loire et paysanne en Indre et Loire, se présente elle aussi à la 20ème place. Mais de l’autre côté de l’échiquier politique, sur la liste PS-Place Publique. Cette ancienne secrétaire nationale à la Confédération paysanne risquera peut-être de croiser sur les bancs du Parlement européen une ancienne porte-parole du même syndicat : Muriel Pascal, apicultrice Lozérienne, à la 15ème sur la liste de la France Insoumise.

A des places éligibles ou non …

D’autres agriculteurs se présentent à cette élection, parfois en milieu ou en fin de liste électorale. Tel que Guillaume Laurent, agriculteur corse à la 67ème sur la liste PS Place Publique. On trouve également des agriculteurs sur des listes qui, selon les sondages actuels, ne sont pas certaines d’obtenir les 5% des suffrages requis pour bénéficier d’un ou plusieurs sièges. Citons la liste de l’Alliance Rurale, conduite par Jean Lassale, très mobilisée sur les thématiques rurales. Des candidats agriculteurs s’y présentent également : Agathe Raimbert (Vienne), Benjamin Cuillé (Gard), Murielle Bernard (Morbihan) et Cécile Pottier (Oise).

Pour plus d’information, retrouvez aussi ces articles sur www.entraid.com :