[Agriculture de précision] Ajuster la profondeur de travail en temps réel

Case IH étoffe son offre dédiée à l'agriculture de précision avec l'arrivée du capteur Topsoil Mapper. Ce dernier analyse les paramètres du sol pour ajuster en direct la profondeur de travail de l'outil attelé au tracteur. Présentation.

Monté sur le relevage avant du tracteur, le capteur Topsoil Mapper analyse en temps réel le sol pour optimiser la profondeur de travail de l'outil.

Présenté à l’Agritechnica 2015 où il avait été récompensé d’une médaille d’argent aux Innovation Awards de la DLG, le capteur Topsoil Mapper de l’autrichien Geoprospectors GmbH vient rejoindre la gamme pour l’agriculture de précision AFS de Case IH. L’offre comprend également un ordinateur de tâches Isobus qui peut être installé sur n’importe quel outil de travail du sol attelé. Quant au Topsoil Mapper, il se décline en deux versions: un ensemble de capteurs ou un format «masse» s’installant sur le relevage avant et faisant office de contrepoids.

«Le contrôle automatique de profondeur marque le début d’une nouvelle ère vers l’avenir de la modulation du travail du sol», déclare Maximilian Birle, responsable agriculture de précision Case IH pour le marché allemand.

Plusieurs programmes de contrôle disponibles

Au champ, le capteur analyse en temps réel les paramètres du sol et envoie les données au boitier de contrôle de l’outil de travail du sol. Grâce à une connectique Isobus, les valeurs recueillies sont transformées automatiquement en commande de travail à l’outil. A noter, Topsoil Mapper et ordinateur de l’outil sont contrôlés via le terminal Isobus du tracteur.

Case IH annonce qu’en cabine, «aucun étalonnage complexe n’est nécessaire, le conducteur sélectionne un programme de contrôle» (travail du sol superficiel, profond, sous-solage, etc.) et peut commencer à travailler. Une fois l’électronique pris en main, l’opérateur peut affiner les paramètres avec ses propres réglages.

Gestion des datas

Le positionnement Gps du tracteur est utilisé pour cartographier les mesures des capteurs. Les informations de sol sont enregistrées et peuvent être utilisées pour planifier d’autres opérations. Le constructeur annonce une compatibilité de ces données avec «les systèmes de gestion d’exploitation les plus répandus» (format des données: IsoXml ou Shape Files).

A lire également sur cette thématique:

Agritechnica 2017 : les nouveautés Case IH dans sa gamme agriculture de précision

Robots et data : les enjeux des agroéquipements de 2020

Case IH met en test des tracteurs autonomes

Entraid Vidéos

Que nous réserve Amazone pour Agritechnica?

Zworld: tout pour la récolte en décomposé

Une faucheuse andaineuse homologuée route

SAMI 4.0, le robot québécois qui cueille les brocolis

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement