ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Andaineur à tapis : dix ans d’expérience

Partager sur

Andaineur à tapis : dix ans d’expérience

Pouvoir regrouper des andains en perdant le moins de temps possible et sans ralentir l’ensileuse. C’est ce qui a poussé la cuma des Vallées dans le Rhône à investir dans un andaineur à tapis.

Regrouper les andains pour optimiser le travail de l’ensileuse en lui faisant réaliser moins d’heures prend tout son sens aujourd’hui quand on voit le prix affiché du GNR. «On n’a plus le droit de la faire bricoler dans de petits andains», note Laurent Delorme, président de la cuma des Vallées. Mais de nombreux essais ont été menés avant de trouver la solution adaptée. La première a consisté à utiliser des faucheuses équipées de volets qui permettaient de regrouper déjà quatre andains. Ensuite la cuma s’est équipée d’un aérofaneur qui disposait d’un tapis. La technique s’est avérée lente et peu fiable. La solution a été trouvée en 2011 au Sima avec la découverte de l’andaineur à tapis Roc.

Regrouper six andains pour l’ensileuse

Une visite chez un entrepreneur Suisse qui utilisait l’outil depuis quelques années a convaincu la cuma. Un andaineur à tapis Roc RT 870 a donc été acheté en 2012 au prix de 66.500€. La polyvalence de l’outil offre différentes façons de regrouper les andains en fonction du volume de la récolte.

Laurent Delorme détaille: «Avec une largeur de travail de 7,60m, nous pouvons travailler trois andains par passage. Lorsque le volume d’herbe est important, il est possible d’enlever le tapis central tout en conservant le pick-up sur toute la largeur. Les trois andains sont donc tous manipulés en même temps avec le pick-up et regroupés au centre. Avec une récolte moins importante, il est possible de regrouper six andains en deux passages en déposant l’herbe sur un côté de l’andaineur.»

andaineur à tapis Roc 6 andains

L’andaineur à tapis permet de regrouper jusqu’à 6 andains afin d’optimiser le travail de l’ensileuse.

«Aujourd’hui, nous pouvons nous permettre de commencer à andainer moins tôt, après la rosée et le travail s’effectue aussi rapidement que l’ensileuse. En plus l’ensileuse est optimisée et fait moins d’heures. Le tarif à l’heure est plus important mais quand on le ramène à l’hectare c’est la même chose. Lors du renouvellement nous aurons donc une meilleure reprise avec une machine qui en plus n’aura pas avalé de pierres. Un autre avantage de l’andaineur à tapis.»

Andaineur à tapis Roc: un tarif de 30€/ha

Pour la conduite, le choix a été fait de la confier à deux adhérents. Le tracteur utilisé est celui de la cuma voisine de Pollionnay.

«Un matériel avec une largeur de travail de 7,60m dont il faut avoir une certaine habitude. Aussi des réglages pointus à connaître pour réaliser un travail de qualité. Le tarif de l’andaineur est fixé à l’heure de travail. Suivant les années, le temps d’utilisation varie. L’année dernière, l’andaineur a réalisé 150h de travail et le tarif était autour de 80€/h. Lors d’une année sèche avec moins de récoltes et donc moins d’heures réalisées, le tarif s’adapte. Ramené à l’hectare il est en moyenne de 25€. À cela il faut ajouter le prix du tracteur sans GNR qui est de 24€/h ce qui correspond à 6€/ha en moyenne, pour un coût de chantier qui tourne donc autour de 30€/ha.»

cout chantier andaineur à tapis Roc cuma des Vallées

Coût du chantier d’andainage à la cuma des Vallées

Un entretien régulier pour bonne reprise

Dans le tarif de l’andaineur, le coût de l’entretien est pris en compte. Il correspond à 1.000€/an. «Pour la capacité de ce matériel, nous faisons peu d’heures chaque année. Mais nous travaillons avec des ray-grass italiens, , explique Laurent Delorme. La récolte est beaucoup plus lourde que du foin et fait beaucoup plus travailler la mécanique.»

En plus de quelques dents cassées, il faut régulièrement remplacer les galets ainsi que certains roulements des moteurs hydrauliques qui font tourner les tapis. Un entretien réalisé par les adhérents.

Après huit ans de service, l’andaineur à tapis a été renouvelé en 2020 par un modèle identique. Achetée 66.500€ en 2012, la reprise a été de 42.000€. «Nous avons bénéficié d’une conjoncture favorable où la demande est forte. Le bon entretien du matériel a fait le reste.» Le nouvel andaineur a aussi subi une hausse de près de 13% avec un prix d’achat de 75.000€.


Rayons X

Cet article et ses données sont issus d’un travail d’enquête et d’étude économique publié dans l’univers Rayons X. Six andaineurs sont passés au scanner économique de la rédaction d’Entraid. Les voici :

Fellas Juras 801: prix d’achat et coût de détention
Krone Swadro TC 760: prix d’achat et coût de détention
Claas Liner 2700: prix d’achat et coût de détention
Kuhn GA 7501+: prix d’achat et coût de détention
Pöttinger TOP 762 C: prix d’achat et coût de détention
Vicon Andex 764: prix d’achat et coût de détention