ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Ceci est peut-être votre prochain pulvérisateur!

Partager sur

Ceci est peut-être votre prochain pulvérisateur!

Si l'abeille peut transporter du pollen, pourquoi pas d'autres produits utiles ?

Traiter des cultures sur la fleur en utilisant des abeilles ou des bourdons, c’est le pari de la société canadienne Bee Vectoring Technology.

En alternative au pulvérisateur, l’entreprise Bee Vectoring Technology développe l’application de fongicides naturels par des abeilles. L’idée ne s’applique bien sûr qu’à des cultures qu’on doit traiter au stade floraison. Le fabricant canadien vise notamment les petits fruits rouges, les amandes, les oléagineux, ainsi que différents fruits et légumes.

Bee Vectoring Technology abeille sur fraisier

Le fraisier fait partie des première applications (photo BVT).

Du produit plein les pattes

BVT propose deux espèces, un bourdon et une abeille domestique. Les insectes arrivent dans un logement particulier, d’où ils ne peuvent sortir qu’en posant leurs pattes dans le produit de traitement. Ce dernier associe un support organique et un champignon microscopique sélectionné pour son activité fongicide (Clonostachys rosea, d’ailleurs homologué en France). En allant butiner, les insectes déposent involontairement le produit sur les fleurs.

Bee Vectoring technology ruches et abeilles

Des ruches équipées de la « poudreuse » BVT (photo BVT).

Application de fongicides par des abeilles: des micro-doses par rapport au pulvérisateur

En prenant l’exemple du fraisier, BVT affirme que 20g de son produit CR-7 remplacent 4kg de fongicide chimique. D’un côté des lots d’abeilles à renouveler tous les 5 jours. De l’autre, 10 traitements classiques au pulvérisateur. Le projet n’en est qu’à ses débuts, et son créneau demeure limité.

Le pulvérisateur classique en bon vieux métal a encore de beaux jours devant lui mais l’idée a de quoi séduire. Notons que, déjà en 2017, Lallemend et Biobest avaient obtenu un Sival d’Or pour leur traitement fongicide sur fraisiers et framboisiers par bourdons. Le projet européen BICOPOLL aborde également cette méthode.

A lire en complément: