Choix de boitiers connectés : Comptage automatique

La cuma d’Adriers (Vienne) vient d’acheter 13 compteurs Karnott pour faciliter les relevés d’unités de travail.

Compte-tenu des progrès attendus en matière d’enregistrement des unités de travail, la cuma a jugé pertinent d'investir dans des compteurs Karnott connectés.

Dans le Sud de la Vienne, la cuma d’Adriers déploie une flotte importante de matériels, en particulier dans le domaine de l’élevage avec notamment 3 faucheuses, 3 faneuses, 3 andaineurs. Cette multitude d’outils induit cependant une lourde tâche pour les responsables chargés de relever les unités de travail effectuées.

Damien Berthomier, le trésorier de la cuma apprécie donc l’achat décidé en conseil d’administration, de 13 compteurs Karnott : « On va gagner du temps tout en évitant les sources d’erreurs » se félicite le trésorier. Ce projet était en réflexion dans la cuma depuis quelques temps. Il avait été évoqué en assemblée générale.

Localement, l’entreprise Souchaud du réseau SCAR utilise déjà ce type de compteur sur les matériels agricoles qu’elle met en location. Et les résultats sont probants. L’entreprise est d’ailleurs agréée en tant que distributeur Karnott. Les compteurs achetés par la cuma seront disposés en priorité sur les matériels de fenaison et pourront également être utilisés sur d’autres matériels en dehors de la saison des foins, comme sur les 3 charrues de la cuma par exemple.

Sur le même sujet : Ça compte aussi les balles

350€ par boîtier pour les compteurs Karnott

Cette décision n’est pas neutre financièrement puisque chaque boîtier coûte 350€. Il faut rajouter aussi l’abonnement de 209€/mois. Mais ramené à l’activité de la cuma, cet investissement est jugé pertinent. Il permettra désormais à la cuma d’avoir un contrôle précis des surfaces et du nombre d’ha travaillés, et de pouvoir localiser facilement les matériels.

Il sera possible également de transmettre directement les unités relevées au logiciel de comptabilité myCuma Compta. Autant de fonctionnalités qui ont séduit la cuma !

À LIRE AUSSI :

Karnott compte aussi la conduite et le détail des outils
Karnott à Saint-Emilion: des échanges très constructifs pour les viticulteurs

Entraid Vidéos

A la découverte de la fenaison mutualisée

Rouler ou scalper le couvert, ou bien les deux

Le 2.000ème épandeur Rollforce dans une cuma bretonne

Etonnant: il sème les couverts avec sa charrue!

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement