Conduite économique : de grosses économies à la clé

En mai, une vingtaine de tracteurs sont passés au banc d'essai moteur du Pôle régional agroéquipement du Languedoc Roussillon, en trois étapes. Vincent Choco, qui fait habituellement tourner le banc aquitain, a fait étapes à Mauguio (34, grandes cultures et élevage), Saint-Maurice-de-Cazevieille (30, idem) et au Soulié (34, viticulture).

« Il s’agit d’une action de sensibilisation auprès des chauffeurs pour diminuer le régime moteur et la consommation, tout en gardant la même vitesse d’avancement », indique Emmanuel Colin, animateur machinisme à la fédération régionale des cuma. « Les chauffeurs sont réceptifs, car on réalise d’importantes économies. Dans une grosse cuma comme celle de Mauguio, dont les gros tracteurs travaillent au-delà de 40h/semaine, elle peut atteindre 12000€/an », précise-t-il.

« A Mauguio nous avons équipé un tracteur d’un débitmètre, dont les données sont analysées par ordinateur », indique Christophe Auvergne, de la Chambre d’agriculture de l’Hérault. « Or on voit que la façon de conduire peut faire varier la consommation d’un tiers. C’est énorme ! ». La Chambre, tout comme Pays de l’Or Agglomération, étaient partenaire de l’opération à Mauguio.

 

Entraid Vidéos

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement