Extension de garantie, contrat de maintenance: combien ça coûte?

En optant pour un contrat d’extension de garanties doublé d’un contrat de maintenance, l’acheteur de tracteur a l’avantage de mieux cerner son prix de revient prévisionnel, en évitant les surprises du poste entretien-réparation, même si cette formule représente un coût. Le point.

photo entretien tracteur JD

De plus en plus d’acheteurs veulent pouvoir budgéter précisément les charges prévisionnelles d’entretien et de réparation. Ce poste représente environ 10 à 15% du coût de revient total d’un tracteur. Il varie selon les marques et les modèles. De plus en plus d’acquéreurs manifestent de l’intérêt en faveur de contrats d’extension de garanties prolongés au-delà de la durée légale d’un an. Cela les placent durablement à l’abri de mauvaises surprises liées, par exemple, à une panne impromptue. Mais quel est le coût d’une extension de garantie pour un tracteur? Et les contrats d’entretien?

Coût d’une extension de garantie pour un tracteur: à comparer au coût d’entretien

Le service agroéquipement de la fncuma a agrégé des données des guides des prix de revient régionaux, issus des comptabilités de cuma. Il a ainsi évalué un coût moyen d’entretien sur des tracteurs de cuma ayant une puissance moyenne de 160ch. Ce coût moyen inclut les charges d’entretien et de réparation, hors pneumatiques. Nota: les remplacements des pneus ne sont pas compris dans les contrats extension de garanties et de maintenance, proposés par les constructeurs et leurs concessionnaires.

Dans le tableau ci-contre, figure le montant moyen des dépenses d’entretien-réparation simulées pour huit modèles de marques différentes. L’évaluation basée sur une période de 5 ans selon un rythme d’utilisation annuelle de 500h dans le 1er cas et 700h dans le 2ème, a été calculée avec une hypothèse de garantie contractuelle d’1 an.

Dans le 1er cas, les dépenses d’entretien-réparation estimées correspondent donc à 2.000h d’utilisation après la fin de la garantie légale d’un an (4 ans hors garantie X 500h). Et 2.800h dans le 2ème cas (4 ans hors garantie X 700h).

montant depense entretien reparation tracteurs

Ces chiffres donnent des bases pour apprécier l’intérêt de prendre une extension de garantie ou pas, en comparant le coût d’entretien calculé sur une période de détention de 5 ans (dont un an de garantie légale), par rapport au coût du contrat d’extension proposé par le vendeur sur la même durée.

Le prix de la tranquillité?

L’extension de garantie, proposée par le vendeur, risque de générer un coût supplémentaire par rapport au budget moyen des dépenses de réparations. Toutefois, on peut considérer que le coût de l’extension de garantie du tracteur, est en quelque sorte le prix de la tranquillité, analogue à ce que l’on serait prêt à payer pour une assurance.

Attention: pour signer une extension de garantie, certains vendeurs imposent, en parallèle, de souscrire également un contrat de maintenance. Et ce, même s’il s’agit de deux contrats distincts. En effet, l’extension de garantie est un contrat tripartite «constructeur-concessionnaire-client». Alors que le contrat de maintenance est bipartite «concessionnaire-vendeur».

C’est le cas chez John Deere, où les programmes d’extension de garantie «PowerGard» sont obligatoirement adossés à un contrat d’entretien et de maintenance. Inversement, le contrat de maintenance peut être souscrit sans qu’un contrat PowerGard soit pris. En obligeant l’acheteur à souscrire un contrat de maintenance, le vendeur s’assure du bon entretien du tracteur. Le véhicule sera donc moins sujet à une panne dont la prise en charge revient au vendeur. D’autre part, comme dans chaque contrat, il convient de lire l’ensemble des lignes, y compris celles écrites en plus petit.

Le chapitre des exclusions mérite une lecture attentive. Notamment pour vérifier la prise en charge pendant la durée de la garantie du remplacement de toutes les pièces d’usure. Sur son site internet, John Deere désigne deux types de garantie «Protection» et «Protection Plus». En outre, l’une garantit le système d’admission et d’échappement et le système électrique, et l’autre non.

10% des tracteurs neufs sont vendus avec une extension de garantie

«La proportion de tracteurs neufs vendus avec une extension de garantie est de 1/10» confiait récemment un responsable commercial de la marque Massey Ferguson. Tous les modèles de cette marque éligibles à une extension de garantie, sont suivis directement par télémétrie.

Avantage: le vendeur est informé à l’instant T des opérations d’entretien à programmer sur le tracteur, et aussi des dysfonctionnements observés à distance. Il peut donc intervenir promptement pour résoudre les défauts repérés sans attendre que survienne une casse majeure. L’extension de garantie est une alternative qui suscite, semble-t-il, de plus en plus d’intérêt. Notamment pour les tracteurs de fortes puissances dans l’enjeu économique pèse davantage. Cela concerne plus de 50% des ventes pour certaines gammes chez Claas avec des formules où la garantie se prolonge jusqu’à 8 ans (voir en fin d’article). La négociation d’une extension de la durée de garantie d’un ou deux ans peut faire l’objet d’un «geste commercial».

Mais, les tarifs sont généralement forfaitisés. Pour atténuer le coût de cette prestation, les vendeurs proposent des systèmes de franchise. Concrètement, cela écarte l’intérêt pour le client d’activer la garantie lorsqu’il s’agit de petites pannes dont le montant de réparation est inférieur à celui de la franchise. Chez Case IH, la garantie Safeguard Warranty comprend une extension de la garantie de base (1 + 2 ans) avec les mêmes garanties de couverture que la première année.

«Une contribution forfaitaire de 300€ est requise sur chaque réparation à partir de la deuxième année et jusqu’au terme du contrat» précise toutefois le constructeur sur son site internet.

Et le contrat de maintenance?

Concernant le contrat de maintenance, il engage le concessionnaire à réaliser pendant toute la durée du contrat, toutes les opérations d’entretien préconisées par le constructeur. Ce contrat repose sur un volume d’heures ou un nombre d’années. Cela peut être, aussi, au premier terme échu des deux périodes.

Certains contrats proposent des interventions optionnelles comme l’entretien de la climatisation. Toutes les fournitures utilisées (huile, graisse, filtres, courroies, etc) sont forcément agréées par la marque. Selon les termes du contrat signé, si le concessionnaire se déplace chez le client pour effectuer l’entretien, il lui facture un forfait de déplacement. En fonction de la distance géographique, celui-ci peut être plus ou moins élevé. Evidemment, le client concerné ne doit pas se soustraire aux calendriers d’entretien préprogrammées. Cela aurait pour conséquence d’invalider le contrat d’extension de garantie souscrit en parallèle.

Certaines marques comme Massey Ferguson acceptent que les agriculteurs, cuma ou ETA désireux d’effectuer eux-mêmes l’entretien de leurs tracteurs, puissent, néanmoins, souscrire un contrat de maintenance dès l’instant où ils s’engagent à acheter les consommables chez le concessionnaire. Dans ce cas-là, la facturation ne concernera que les fournitures.

En règle générale, le coût d’un contrat de maintenance n’est pas négociable. Il est indexé sur les charges réelles (consommables, main-d’œuvre, frais de structure) supportées par le concessionnaire. L’avantage, pour lui, avec ces contrats est de pouvoir mieux anticiper son travail en atelier. Pour le client, l’avantage est de partir sur un coût stable et connu d’avance pendant toute la durée du contrat de maintenance.

avantages limites contrat extension garantie maintenance


Exemple de coût d’extension de garantie pour un tracteur chez Massey Ferguson

Un concessionnaire de Massey Ferguson a donné une fourchette de tarifs facturés pour un contrat d’extension de garantie sans franchise et un contrat d’entretien, appliqués à un tracteur MF 7716S Dyna 6.

  • Extensions de garantie, sans franchise: de 1,50 à 2,50€/h, en fonction du nombre d’années d’extension.
  • Entretien: de 1,50 à 3€/h, en fonction du nombre d’heures annuelles et des options du tracteur.

Soit au total, une fourchette de prix située entre 3 à 5,50€/h, garantie et maintenance. À comparer avec le budget moyen des charges d’entretien-réparation d’un Massey 7716 S observé dans le réseau cuma, évalué pour ce modèle à 3,53€/h.

cout garantie maintenance tracteur

Coût du contrat d’extension de garanties (gauche) , coût du contrat de maintenance (centre) et fourchette de coût total (droite).


Jusqu’à 8 ans de garantie chez Claas

Enfin, citons l’exemple du constructeur Claas. En effet, ce dernier propose lors de l’achat d’un tracteur neuf le pack Claas Maxi Care Plus. Ce dernier comprend une extension de garantie et un contrat de maintenance. En outre, l’offre est modulable en fonction des attentes du client final. Ainsi, chaque concessionnaire peut proposer:

  • un contrat allant de 1 à 8 ans sur la gamme de tracteurs Arion, Axion et Xerion, et de 1 à 5 ans sur les automoteurs de récolte et de manutention;
  • le choix parmi 16 volumes horaires différents de 100 à 2.500 h par an. Cette extension de garantie propose un choix entre différents niveaux de franchises allant de 0 à 1.000€. Bien sûr le tarif dépend du modèle.

Pour la partie maintenance, le contrat Maxi Care Maintenance se conclu directement entre le client et le concessionnaire. Celui-ci établit l’offre selon son barème de main-d’œuvre. Les termes du contrat de maintenance sont adaptables:

  • aux conditions d’utilisation (secteur avec climat plus froid, forte poussière);
  • aux options du tracteur (filtre à charbon actif, etc);
  • à la nécessité de réaliser la maintenance chez le client ou non.

A lire sur ce sujet: Jusqu’à 8.000h de garantie sur les tracteurs Claas.

A lire également dans le dossier Tracteurs de 160ch aux Rayons X

L’analyse des coûts de détention des tracteurs de 8 marques:

Consultez les autres chantiers passés aux Rayons X

A LIRE également

La Boutique