Des cuma qui ont la patate !

La cuma du Hainaut vient d’investir dans l’arrachage de pomme de terre, une activité structurante dans la cuma

La cuma du Hainaut est désormais équipée d’une arracheuse automotrice pour les pommes de terre.

Une partie des adhérents de la cuma du Hainaut (Nord) souhaitaient mutualiser leur chantier d’arrachage de pommes de terre. Ils ont donc décidé d’investir dans une arracheuse automotrice 4 rangs pour un coût prévisionnel estimé à 320 € l’hectare. La machine est dimensionnée de manière à pouvoir arracher sans forcer la marche, et limiter les coups sur les tubercules lors de la mise en pallox.

De la souplesse les mauvaises années

Les mauvaises années, le groupe pourra également se permettre d’optimiser ses jours d’arrachage si besoin et éviter d’intervenir dans les plus mauvaises conditions. C’est un chantier structurant où ont été abordés l’organisation de la main d’œuvre et la traction pour l’utilisation des bennes. Cela rajoute des heures au tracteur investi la même année. Celui-ci effectue notamment la pulvérisation localisée sur le rang.  En effet, l’installation de la cuve avant rend compliqué le fait de dételer pour chaque adhérent. La question du tracteur est donc venue naturellement sur la table.

A lire aussi sur le sujet :

Les producteurs au rendez-vous de Potatoe-Europe 

Entraid Vidéos

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

L’ambiance studieuse du Salon aux champs

Jouer à Super Mario Bros sur l’IntelliView d’un tracteur New Holland

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement