De l’arbre au radiateur

Productions et énergies Bois
scierie arbre

12/11/2015 - 10:00

Fournir de l’énergie clé en main provenant de ressources locales, c’est ce que réalise la SCIC ERE 43 en Haute-Loire.

Partagez cet article: De l’arbre au radiateur

Au départ, ERE 43 (Energie Renouvelables et Environnement) est une association créée en 2001 réunissant une quinzaine de personnes. Leur réflexion part d’une question assez simple que beaucoup se pose. Pourquoi continuer à utiliser du pétrole pour se chauffer alors que notre territoire dispose d’une ressource trop peu exploitée et valorisée : le bois ?

Un long travail d’étude

 Jacques Villevieille ERE 43

Jacques Villevieille, gérant de la SCIC ERE 43. « Nous apportons une prestation qui comprend la collecte du bois, la transformation du bois en combustible, la transformation du bois en chaleur, la distribution de cette chaleur ainsi que l’accompagnement des clients finaux par le portage des dossiers administratifs et financiers. »

« Au début, nous sommes partis à la rencontre des maires des communes environnantes, en leur demandant pourquoi ils ne s’équiperaient pas de chaudière bois » explique Jacques Villevieille, gérant de la SCIC ERE 43. Le résultat de cette enquête a montré que les communes étaient plutôt réticentes à investir dans des chaudières bois coûteuses, sans savoir en plus comment s’approvisionner de façon durable en combustible. « Nous sommes donc rentrés dans une phase d’étude pour se rendre compte au final qu’il fallait créer un objet chaufferie avec un service complet autour comprenant l’approvisionnement en bois déchiqueté, l’entretien et la pose des chaudières. En fait, il fallait que nous devenions vendeur d’énergie. »

Devenir entrepreneur

chaufferie bois Modul'R

Les chaufferies Modul’R distribuent la chaleur dans le réseau de chauffage des clients qui achètent des calories comptabilisées grâce à un compteur spécifique.

Pour arriver à cette finalité, l’association s’est transformée en SCIC. « Cela nous a permis de garder la philosophie de l’association tout en ayant un habit d’entrepreneur. » Pour vendre de la chaleur, la SCIC a créé un module comprenant une chaudière et un silo de stockage de plaquettes baptisé Modul’R. Une chaine d’approvisionnement de combustible de provenance locale, dont la cuma des Deux Rochers est l’un des fers de lance, a été mise en place ainsi qu’un service d’installation et de maintenance. Avec toute cette organisation, ERE 43 propose au final un contrat longue durée et finance l’intégralité de la prestation de fourniture de chaleur. Les communes intéressées deviennent des clients en achetant des calories sans se soucier du reste.
Aujourd’hui, 15 installations Modul’R d’une puissance moyenne de 100kW sont en fonctionnement et permettent  de chauffer des écoles, des logements ou des maisons de retraite. La consommation de plaquettes représente un volume de 4300 m3/an, ce qui équivaut à 350 000 l de fioul.

Un succès qui fait des émules

En décembre dernier, l’association BEL 87 (Bois Energie Local de Haute-Vienne) est venue à la rencontre de ERE 43. Cette association, comprenant des communes ainsi que la cuma de l’Or Noir, souhaite se transformer en SCIC. « La formule nous intéresse » explique Pierre Hedde, président de l’association et vice-président de la cuma de l’Or Noir. « Les communes n’ont pas les moyens d’investir individuellement dans une déchiqueteuse ni de mobiliser des moyens logistiques pour l’approvisionnement. Le fait de pouvoir devenir fournisseur de chaleur en prenant exemple sur ERE 43 permettrait de développer et de valoriser la filière bois locale. »
Publicité
Simple Share Buttons