De nouveaux semoirs monograines à l’Agritechnica

Après l’Agritechnica et les récents salons français d’automne, tour d’horizon des nouveautés dans le domaine du semoir monograine. Ça bouge chez John Deere, Monosem, Väderstad, Horsch, Kverneland et MaterMacc.

Le Tempo en porté repliable.

Le semoir monograine rapide John Deere 1725NT (médaille d’or au Sima) arrive sur le marché en version 8 rangs semi-porté, avec ou sans fertiliseur. Rappelons qu’il est doté d’un entraînement électrique, et qu’il est taillé pour évoluer à 16 km/h et plus. Pour ce faire, la semence est transportée entre la distribution et le sol par une courroie garnie de poils de brosse.

John Deere 1725NT

John Deere se lance dans le semis « rapide »

Entraînement électrique

Chez Monosem, l’élément betteraves Meca V4E reçoit un entraînement électrique ouvrant la voie à une gestion de la densité depuis la cabine, rang par rang (coupure par GPS). D’autre part, le châssis repliable flottant TFC2, pour la série Monoshox NG Plus M, accepte différentes configurations : 8 rangs à 75 ou 80 cm, 12 à 45 ou 50 cm, 16 à 37,5 cm, 9 à 60 cm, etc. Enfin, un fertiliseur frontal à entraînement électrique (Isobus) vient faire la paire avec les semoirs de même technologie.

Portés grande largeur

Väderstad lance de son côté une version portée repliable de son Tempo, le TPV (photo ci-dessus). Il est réglable en écartement, par exemple : 8X75 cm (maïs), 12X45 cm (betteraves), 9X60 (maïs-tournesol-colza). Trémie frontale de 2200 l disponible pour l’engrais. Horsch introduit également une version portée de son Maestro, pour 8 rangs maïs ou 12 rangs betteraves. Il est associé à une nouvelle trémie frontale monodoseur pour l’engrais. Le constructeur étudie également un dispositif de terrage contrôlé du Maestro, piloté par un capteur de pianotage. Objectif : un appui au sol suffisant pour contrôler la profondeur de semis, mais sans risque de compacter le sol au niveau des roues de jauge.

Article mis à jour le 24 mai 2017, la rédaction vous propose de découvrir l’avis d’utilisateur sur le semoir Väderstad Tempo 8 rangs. [AVIS TEMPO VÄDERSTAD] SEMER 400 HA EN MOINS D’UNE SEMAINE : OK !

Haute vitesse

Kverneland introduit un « kit haute vitesse » sur ses Optima, de quoi assurer un bon semis jusqu’à 12 km/h. Il concerne la sélection, la descente du grain et le terrage. Un châssis télescopique 6 rangs maïs/7 rangs tournesol avec élément central relevable équipe le porté Optima V. L’Optima TF profi, un traîné 8 rangs à trémie de 2000 l, a été conçu pour les tracteurs de 100 ch seulement.

Kverneland Optima V 6+1

Un châssis 6 + 1 et un kit pour semis rapide chez Kverneland.

Enfin, MaterMacc modernise ses monograines classiques. Au menu : boîtes de 50 l, éléments revus, réglages plus faciles, désherbage localisé en option. Le 8 rangs repliable est léger grâce à une poutre simple sur laquelle les éléments coulissent.

MaterMacc nouvelle génération

Un semoir classique mais modernisé chez Matermacc.

Lemken Azurit

Il sera en pré-série pour 2016 : l’Azurit de Lemken sème des rangs doubles avec grains en quinconce.

Entraid Vidéos

Désherbage mécanique: et si on arrachait l’herbe?

Monarch, un tracteur électrique et autonome

Semer le maïs avec une dent, non avec deux disques

Réduire la dérive de pulvérisation avec Wingssprayer

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement