Dordogne: un projet de toaster mobile en cuma

La Fédération des cuma de Dordogne, avec la coopérative SCAR et la chambre d’agriculture, avance sur le projet d’investissement d’un toaster mobile à destination des éleveur mais aussi des céréaliers.

Toaster les protéagineux avec un toaster mobile: la solution se développe en cuma dans de nombreux secteurs en France, et notamment dans le Sud-Ouest.

Les toasters mobiles sont des outils propices au partage en cuma à l’échelle départementale.

Ces équipements permettent de traiter thermiquement les graines d’oléoprotéagineux contenant des facteurs anti-nutritifs qui diminuent ou empêchent la digestibilité de leurs protéines. Elle concerne bien sûr les éleveurs, concernés au premier chef par la recherche d’une autonomie alimentaire.

Mais les céréaliers peuvent aussi être intéressés dans une démarche de diversification et d’élaboration d’un produit fini commercialisable.

Toasteur de soja dans le Gers

Des enquêtes ont circulé dans le département pour permettre à la fédération d’évaluer la pertinence et les besoins des agriculteurs dans différentes filières.

Les agriculteurs intéressés, qui n’auraient pas eu accès à ces questionnaires peuvent toujours se manifester auprès de la fédération des cuma de Dordogne pour être intégrés au projet.

A lire également sur ce sujet: « Un toaster de soja pour les filières tracées » et « Le toaster de soja, retour sur 5 ans d’utilisation »

 

Entraid Vidéos

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement