ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Faucher 450ha en 6 semaines pour 30€/ha

Partager sur

Faucher 450ha en 6 semaines pour 30€/ha

Avec ses 3 faucheuses Kuhn, la cuma de Malibeau assure un débit aussi important qu'une ensileuse.

La cuma de Malibeau a mis en place une organisation spécifique pour l’activité fauche notamment lors de l’ensilage d’herbe au printemps. L’objectif est de faucher 450ha entre 6 à 8 semaines maximum.

Les frcuma d’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine ont réalisé un dossier exposant des exemples de chantier de fenaison collectif. La cuma de Malibeau a fait le choix de l’entraide entre adhérents pour ses chantiers collectifs.

Une bonne organisation qui conditionne le prix

Les adhérents ont recours à l’entraide et l’utilisation des faucheuses est optimisée. Deux des trois faucheuses vont être dédiées à l’ensilage pour garantir un débit de chantier similaire à l’ensileuse.

Coût global du chantier de fauchage de la cuma de Malibeau

Coût global du chantier de fauchage de la cuma de Malibeau.

matériel utilisé par la cuma de Malibeau pour ses chantiers de fauchage.

Utilisation du fourrage:

  • 55% ensilage
  • 45% enrubannage ou foin 

Type de fourrage récolté: 

  • 80% graminées
  • 20% légumineuse 

Éloignement des parcelles: dans un rayon de 12km 

Taille parcelles: très hétérogènes de 0,5 à 25ha 

Temps passé pour le chantier: 

  • Route 0,10h/ha (22,4%)
  • Champ 0,33h/ha (74%)
  • Entretien 0,016h/ha (3,6%) 

L’organisation du chantier avec l’entraide entre adhérents

Lorsqu’un adhérent souhaite faucher, il appelle un à trois jours avant le responsable de l’activité. Le responsable organise ensuite la tournée de façon à ce que les faucheuses ne s’arrêtent que très peu durant les périodes de forte demande. 

Sur les 11 adhérents (représentant une surface totale de 850ha), quatre agriculteurs, soit 450ha, font de l’ensilage. Une organisation particulière a été mise en place pour cette activité. Pour que le débit de chantier de fauche soit similaire à celui de l’ensileuse, deux des trois faucheuses vont faucher en même temps chez un adhérent. Pour cela, les agriculteurs s’entraident. Deux binômes se partagent le travail. L’objectif est de tout faucher dans la journée. C’est ensuite le même entrepreneur qui vient chez tout le monde. 

L’autre faucheuse reste disponible pour ceux qui souhaitent faire du foin, de l’enrubannage ou de l’ensilage à l’auto-chargeuse. 

Points forts et points faibles de la cuma de Malibeau dans son organisation de chantier

Le renouvellement et l’entretien du matériel

Le choix s’est porté sur des faucheuses en 3,5m à la place des 3m pour optimiser le débit de chantier. L’amortissement des matériels se fait sur 7 ans. L’entretien est très important. C’est le salarié de la Cuma qui en a la charge. 

Précédemment, la Cuma possédait deux faucheuses. Celles-ci étaient amorties sur 5 ans. En période de pointe, la faucheuse de la Cuma voisine était sollicitée. Lors du renouvellement, comme les deux Cuma avaient l’habitude de travailler ensemble, tous les adhérents sont venus sur une seule Cuma et trois faucheuses ont été achetées.

Les conseils du groupe pour réussir en collectif: l’entraide entre adhérents

«Une bonne organisation claire dès le départ, avec des règles établies, est l’une des clés de réussite.» indique Vincent Gaborit, le responsable de l’activité. «Chacun connait le prix du service fauche à la Cuma et chacun a conscience de la contrepartie nécessaire d’une organisation collective.» 

«Prévoir et communiquer est important.» Le responsable explique que pour l’ensilage, l’adhérent appelle d’abord l’entrepreneur pour lui demander ses disponibilités pour ensuite réserver les faucheuses et non l’inverse. 

Une bonne connaissance des chantiers et l’anticipation du responsable permettent de fluidifier les réservations. «Lorsqu’un adhérent réserve la faucheuse, j’estime le temps nécessaire pour le chantier. J’appelle ou j’envoie ensuite un sms à son voisin pour le prévenir que la faucheuse n’est pas loin et disponible s’il veut se positionner pour réserver.»

Enfin, à lire également: Quelle organisations collectives pour des chantiers de fenaison performants?

De plus, vous pouvez d’ores-et-déjà télécharger gratuitement le dossier fenaison.