S’installer grâce aux coops

Les Cuma et les coopératives des Pyrénées-Orientales ont investi le lycée agricole Claude Simon en début d’été. Objectif : faire connaître leur travail et les possibilités qu’elles offrent aux élèves.

Les coopératives agricoles et les cuma travaillent main dans la main avec les enseignants et les élèves. Dans les Pyrénées-orientales, ou en Dordogne, comme ici en 2013.

La journée s’est articulée autour d’une présentation des fondamentaux de la coopération, suivie d’un cas pratique : Stéphane Durand, directeur, a détaillé le fonctionnement de la coopérative Teraneo, qui rassemble 250 arboriculteurs et maraîchers dans le département. Deux ateliers étaient ensuite proposés aux élèves.

Pour les stagiaires de Brevet professionnel Responsable d’exploitation agricole (BP REA), avec un projet d’installation, était organisée une séquence sur les cuma.

Des élèves intéressés

Anglée sur la limitation des investissements lors de cette phase cruciale qu’est l’installation, elle a donné lieu à des échanges très riches entre futurs agriculteurs et Florence Grabulos, animatrice à la fédération des Cuma des Pyrénées-Orientales, et Philippe Alasluquetas, viticulteur et adhérent à une Cuma.

Ces derniers ont articulé leur intervention d’une manière originale. Ils ont tout d’abord demandé aux élèves de lister les arguments qui les inciteraient ou les freineraient à s’installer dans ces configurations collectives. Ils ont recueilli les éléments suivants de la part des élèves :

  • Avantages : achat collectif, économie sur les investissements, réseau/solidarité, matériel performant, possibilité d’avoir du matériel qu ‘on ne peut pas avoir seul.
  • Faiblesses : la casse, l’entretien du matériel, l’organisation des chantiers

Chaque intervenant a pu rebondir et les questions ont porté sur les prix de revient, la facturation, les aides à l’investissements, l’entraide, le règlement intérieur.

Les apprentis ont quant à eux pu assister à un atelier centré sur les spécificités du contrat d’apprentissage.

Le directeur de Teraneo et Lionel Rodenas, caviste à la coopérative Cases de Pêne, ont aussi présenté la diversité des métiers offerts par la coopération.

L’opération s’inscrivait dans le cadre de la semaine de la promotion des métiers et la semaine de la coopération. Elle impliquait le CFPPA de Rivesaltes, le CFA agricole, Coop de France, la fdcuma 66, LR Développement, la fédération des fruits et légumes, la Chambre d’agriculteure des Pyrénées-Orientales, l’Apecita, l’Opcalim et la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée.

Entraid Vidéos

Un matériel de désherbage mécanique peu courant

Pour éviter que l’agriculture ne s’embourbe… Votez!

Immersion dans un groupe qui progresse

Une AG sous format d’un journal télévisé

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement