Une visibilité au top !

La Rédaction a mis à l'essai à la cuma de la Saône et du Planey (70) la dernière génération de JCB Telescopic: un 532-70 en finition AgriPro (haut de gamme). Focus sur une cabine et une transmission qui ont fait la différence.

Le JCB Telescopic 532-70 AgriPro à l'essai à la cuma de la Saône et du Planey (70).

C’est en Haute-Saône, à la cuma de la Saône et du Planey, que le JCB Telescopic 532-70 AgriPro a été soumis à l’épreuve du terrain. Ainsi le télescopique a réalisé pendant une semaine des travaux de manutention de bottes de foin et de fumier.

La cuma de la Saône et du Planey (69 adhérents, 250k€ de CA) propose une activité télescopique depuis 14 ans. En outre, le groupe est actuellement équipé d’un Telescopic 531-70. Il est utilisé en moyenne 700h/an pour de la manutention de bottes et du fumier. L’entretien est réalisé par la cuma et un responsable machine gère l’organisation des chantiers. Les 14 adhérents utilisateurs sont facturés environ 20€/h.

Pour cet essai, c’est un Telescopic série III 532-70, dans sa finition haut de gamme AgriPro, qui a été mis à la disposition du groupe. Principale innovation apportée par cette génération: la nouvelle cabine JCB Command Plus, dotée notamment d’un pare-brise panoramique, qui remonte jusqu’au-dessus de la tête du chauffeur. Une cabine qui nous avait fait forte impression lors de sa présentation.

A lire : Une cabine « classe affaires » sur les JCB Telescopic série III

«Spacieuse et confortable»

Tout d’abord, «la visibilité devant la machine et en hauteur est au top», apprécie Antoine Renaudin, salarié et chauffeur de la cuma de la Saône et du Planey. «On n’a plus besoin de bouger du siège» lorsqu’on empile les bottes sous le bâtiment. La bonne visibilité sur le côté droit et à l’arrière a aussi été soulignée, ainsi que le pare-soleil «bien pensé». Seul bémol au chapitre de la visibilité, le rétroviseur avant-gauche, «peu efficace car mal placé».

Par ailleurs, la cabine Command Plus repose sur une structure inédite amenant plus d’espace (volume global annoncé en hausse de 12%) et une meilleure insonorisation. Des caractéristiques confirmées lors de l’essai. «La cabine est spacieuse et confortable, plutôt silencieuse sur la route. De plus, les commandes tombent bien sous la main et la poignée de porte est mieux placée que sur l’ancienne cabine. Au final, quelques heures suffisent à prendre en main ce télescopique

 

«Gagner en rapidité»

En complément, la cuma de la Saône et du Planey a fait remonter un autre point fort de la machine: sa transmission JCB DualTech VT. La particularité de cette transmission est de proposer à la fois un fonctionnement de powershift et une fonction hydrostatique. Le module hydrostatique fonctionne en première jusqu’à 19 km/h, puis le module powershift prend le relais en utilisant les rapports 2, 3 et 4. En outre, la transmission est entièrement automatique de 0 à 40 km/h et le passage d’un module à l’autre est invisible pour le chauffeur.

Ainsi, «pour la manutention, cette transmission est précise et souple d’utilisation. On ne touche plus à la pédale de frein. Au final, cela permet de gagner en rapidité». Précisons que le Mode Flexi transforme la pédale d’accélérateur en régulateur de vitesse. En effet, la vitesse maximale et le régime moteur sont paramétrés indépendamment. Un travail à régime constant qui impacte positivement la consommation de GNR.

De plus, sur la route aussi, le télescopique JCB s’est montré convaincant. «La partie powershift amène un meilleur comportement routier. On ne sent presque rien lors du passage d’un module à l’autre.»

Plus de détails à retrouver dans le numéro de mai du magazine Entraid’.

JCB Telescopic 532-70 AgriPro: la fiche technique

  • Moteur: 4 cylindres JCB EcoMax de 4,8 litres (Stage IV / Tier 4 final)
  • Puissance: 145 ch
  • Hauteur maximale de levage: 7 m
  • Capacité de levage: 3,2 t (2,75 t à hauteur max)
  • Débit hydraulique: 140 l/min
  • Transmission: DualTech VT (powershift et hydrostatique)
  • Gabarit (hauteur x largeur): 2,49 m x 2,34 m
  • Empattement: 2,75 m
  • Poids à vide: 8,37 t
  • Rayon de braquage aux pneumatiques: 3,7 m

Enfin, les autres essais de télescopiques à retrouver en vidéo sur Entraid’ :

Claas Scorpion 741 Varipower : souplesse et précision

Manitou vs Massey Ferguson : le duel des télescopiques

Merlo TurboFarmer II : un confort cabine qui séduit, une transmission qui déçoit

Entraid Vidéos

Kit de filtration catégorie 4 pour les New Holland T6 et T7

Avis Xerion Saddle Trac Kaweco : l’automoteur valide le test

Essai Unimog U530 agricole: « Osez »

Une visibilité au top !

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement