La cuma fait son Pop auto-portrait

Dans l’ancien musée de Pont-Aven, une association artistique locale tient une exposition qui marque ses trois décennies de création. Pour l’occasion, la cuma locale a relevé le pari. Elle s’est mise en scène et a réalisé un tableau qui enrichit la collection présentée tout cet été.

Le tableau de la cuma des Ajoncs laissera une trace de ce qu’était la coopérative en 2020. Yves et Marc Even sont deux des quatre adhérents actuels. Ils encadrent Yves Quentel, le président de l’association Hangar’t.

L’agriculteur en vacances cet été à Pont-Aven y verra sûrement une scène familière. Deux tracteurs de cuma vert et jaune dans un champ. Pour les personnages, qui sont aussi les auteurs de l’œuvre, «c’est une fierté d’avoir réussi, d’être exposés», et ce dans un bâtiment qui jouxte l’actuel musée d’une ville imprégnée de l’art pictural. Les peintres avouent qu’à partir de la fin des travaux de mai dans leurs champs, ils ont mis un coup de turbo pour achever l’ouvrage à temps. Ce dernier avait déjà les honneurs de la presse locale. Et «c’est vrai que les gens qui connaissent nous glissent une allusion quand les articles sortent», sourient Yves et Marc Even, président et trésorier de cuma des Ajoncs.

Peinture fraîche

Il y a quelques années encore, les grands noms qui font la renommée de la cité étaient accrochés sur ces mêmes murs. Depuis début juillet et jusqu’au 31 août, c’est du Pop art rural qui les occupe. Pour ses trente ans, l’association Hangar’t investit en effet l’ancien musée. Au début des années 90, celle-ci naissait avec une idée à défendre: la peinture est accessible à tout le monde. En conséquence les gens de Nizon(1) savent peindre. Et depuis, les réalisations qui portent l’estampille Hangar’t le prouvent.

Ces tableaux peints par le gens du coin figent aussi ce qui représente le coin. «Nous avons des coiffes, du folklore, des célébrités de Pont-Aven…» Yves Quentel préside Hangar’t. Il liste «Paul Gauguin», bien sûr, ou «Xavier Grall». Mais les dessins alignés sont aussi bien peuplés de tracteurs, de chevaux, bovins et autres éléments emblématiques de la vie agricole. «Les thèmes ruraux sont dans notre ADN. Les deux tiers des premiers adhérents étaient agriculteurs ou ouvriers agricoles.»

Tout ce qui représente Pont-Aven se retrouve sous les couleurs d’Hangar’t

Yves Quentel explique enfin la technique du courant artistique de Nizon. «C’est un procédé photomécanique.» Les artistes peignent sur la projection d’une diapositive. Celle-ci peut être créée à partir d’un document historique. Le négatif peut aussi être celui d’une photo spécifiquement imaginée pour la création d’un tableau. C’est ce qu’a fait la cuma des Ajoncs. Ses représentants confirment: «On s’est appliqué pour la mise en scène. C’était à la fin des semis d’automne. Julien Bourhis, notre salarié, avait même  briqué les tracteurs.» «Moi j’étais monté sur un engin pour prendre la photo», reprend Yves Quentel. Puis le président passionné termine sa description du cahier des charges. Une règle d’or s’impose aux artistes de son association: «On change les couleurs par rapport à la réalité!» Sauf que si les vaches sont parfois mauves, les John Deere, eux, restent bien toujours verts.

(1) Ancienne commune qui fait partie de Pont-Aven

Flyers de l'exposition de Pop art rural

Le collectif Hangar’t expose sa collection cet été au centre-ville de Pont-Aven.

Infos pratiques:

L’exposition ’30 ans de Hangar’t’ est ouverte du mercredi au lundi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h jusqu’au 31 août, au Hangar éphémère (2 bis rue Louis-Lomenec’h) à Pont-Aven, dans le sud Finistère.

À lire aussi:

Pourquoi peindre une jante en noir?

Les cuma aident les étudiants dans leurs révisions.

La vitrine de la cuma est aussi brillante que pratique.

Entraid Vidéos

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement