Les jeunes s’intéressent au monde

Un public fourni et intéressé a partagé un regard sur la Nouvelle-Zélande avec les experts partis sur place en début d’année. Avec ce prisme, la séance de travail a également offert des clefs de compréhension de la filière et des pratiques françaises.

Dans un auditoire attentif et intéressé, des élèves venus de Laval, Verneuil-sur-Vienne, Ploërmel, Port-Brillet ou encore Carquefou ont enrichit l’analyse à faire des pratiques des concurrents néozélandais.

Une tradition du jeudi matin, Idele organisait au Space une conférence aux couleurs économiques. L’institut avait organisé une formation portant sur la filière lait néozélandaise en janvier. Dans la continuité de ce travail d’analyse, l’archipel du bout du monde a donc été le sujet central de son rendez-vous au Space qui en a attiré, du monde. « Nous avons sollicité différents lycées dont les élèves ont travaillé le sujet », dévoilait Benoît Rubin, en ouverture des débats. 200 étudiants avaient finalement fait le déplacement.

Conférence participative

Dès la première question, l’économiste qui animait la conférence pouvait d’emblée constater que leur investissement pour la préparation de la rencontre a porté ses fruits : « Dans la paie de lait des éleveurs, est-ce qu’il y a des pénalités sur la qualité comme ici ? » s’étonnait un des jeunes participants en réaction à la description des méthodes de traite dressée par une autre étudiante, elle-même revenue d’un stage en exploitation sur place. « Leur filière produit des commodités », il n’y a pas de transformation fromagère aussi diversifiée qu’en France où, « nous sommes capables de faire tous les produits à partir de tous les laits. Et c’est une force ! », se complètent Mélanie Richard (Cniel) et Christophe Miault (Coop de France métiers du lait), illustrant que le temps de travail proposé ce 13 septembre était aussi une analyse des forces et faiblesses de notre propre filière, menée avec ses futures forces vives. Cette conférence se pose donc en point d’orgue de la formation collective, grâce auquel les intervenants ont partagé leur expérience acquise dans l’hémisphère sud, en complément d’un dossier spécial réalisé par Idele.

La filière lait néozélandaise à l'honneur à l'Idele

Le dernier dossier économie édité par Idele s’intéresse à l’élevage laitier de Nouvelle-Zélande et à son aval.

Vous aussi, partez à la découverte de la production de lait Made in New Zealand.

Entraid Vidéos

2.000 € d’économies de litière

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

A la ferme aquaponique, entre les légumes et les poissons, le courant passe

Presser la paille de maïs demande des précautions

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement