[Manager en réseau] Etre un bon coach pour ses salariés

Hélène Hertgen, directrice de la frcuma Grand Est, nous livre une pastille mensuelle vitaminée sur sa vision du management. Aujourd'hui, comment devenir un bon coach, notamment pour les nouveaux salariés de la cuma?

Qu'est-ce que le coaching des salariés? A quoi ça sert?

Le coaching du nouveau salarié est un élément essentiel de son processus d’apprentissage. En effet, les nouveaux salariés ont besoin de développer leurs compétences, leurs connaissances et leur assurance. Ainsi, les meilleurs managers sont des coaches. C’est à dire des individus qui guident, conseillent et encouragent les autres tout au long de leur parcours. Avec l’aide d’un coach, les salariés peuvent être très performants.

« Dites moi… j’oublie, montrez-moi…je me souviens, impliquez-moi…je comprends ».

Coaching du nouveau salarié, concrètement…

Le salarié de votre cuma apprendra si vous lui confiez des tâches. Mais il apprendra d’autant plus si cela passe par des instructions claires, des conseils, des exemples. Ou encore en lui faisant part de votre expérience. Bien sûr, le salarié finira par se faire une idée de ce qu’il doit faire si vous ne faites pas tout ça. Mais il perdra beaucoup de temps et d’énergie.

En outre, le meilleur moyen de transmettre des compétences précises consiste à montrer et à dire ce que l’on fait. Cette méthode aussi simple qu’efficace mise au point au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, pour former rapidement les nouvelles recrues.

Vous pouvez aussi demander à vos employés de prendre des notes. Ils pourront s’y référer jusqu’à ce que la nouveauté devienne une habitude.

Qu’est-ce qu’un bon coach?

Un bon coach fixe des objectifs. Il soutient et encourage. De plus, il fait passer le succès collectif avant le succès individuel. Et il sait évaluer rapidement les points forts et les points faibles du salarié.

Par ailleurs, le coach motive le salarié et les adhérents de la cuma. Il crée un environnement favorable au succès des individus. Il communique avec les adhérents et le ou les salariés de la cuma. Fort de son expérience, le coach dirige ses employés étape par étape tout au long de leur parcours.

Le coach passe du temps avec le salarié de la cuma pour évaluer ses progrès et l’aider à franchir les étapes décisives qui se présentent à lui chaque jour. Il complète son expérience en lui faisant bénéficier de la sienne. Ensuite, une fois qu’il ont appris à effectuer une tâche, il leur en laisse l’entière responsabilité en leur déléguant l’autorité nécessaire. Il récompense ses succès et l’aide à tirer des leçons de ses erreurs pour qu’il améliore ses performances.

Enfin, un bon coach est toujours à l’affût d’opportunités susceptibles d’assurer le développement de la cuma.

Coacher, ça se finance?

Tout ce processus de formation interne peut être financé par Ocapiat* dans le cadre d’un dispositif appelé Défi Emploi qui permet à la cuma de bénéficier de l’appui d’un expert pour construire le programme de formation interne et de verser une aide financière à la cuma.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter votre fédération de cuma de proximité.

A lire dans la même série Manager en réseau:

Donner et transmettre des objectifs accessibles.

Suivre la progression d’un salarié agricole.

6 étapes pour réussir à déléguer.

8 moyens pour motiver ses salariés.

(*) Ocapiat est l’Opérateur de compétences Coopération agricole, agriculture, pêche, industries agroalimentaires et territoire, chargé de la formation professionnelle. Les Opco remplacent les anciens Opca (organismes paritaires collecteurs agréés).

Entraid Vidéos

4 astuces faciles en termes de reconnaissance

Quels sont les risques liés à un manque de reconnaissance?

Comment dire à son salarié que l’on n’est pas satisfait de son travail?

Animateur de cuma, kesako ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement