Moisson 2018 des orges, elle débute dans l’Ain: «On va payer un mois de mai pourri»

Le national
Moisson orges 2018

C'est parti pour la récolte de l'orge avec des résultats mitigés.

20/06/2018 - 16:31

Après un mois de mai très pluvieux, la récolte d’orge a débuté. Les premiers résultats ne sont pas très encourageants.

Partagez cet article: Moisson 2018 des orges, elle débute dans l’Ain: «On va payer un mois de mai pourri»

Moissons 2018, ça commence avec 10 quintaux de moins pour les orges

Les moissons, c’est parti pour quelques cuma de l’Ain avec les premiers tours de roues dans l’orge. Pour Alexis Perraud de la cuma de l’Abergement Clémenciat, «les premières parcelles tournent autour de 50 à 60q/ha» contre une moyenne de près de 70 q/ha pour l’année 2017.

«Selon les variétés, la maturité est très variable. Certaines peuvent être récoltées maintenant mais, pour d’autres, il faut encore 15 jours d’attente. Le mois de mai pourri a aussi favorisé l’apparition de la fusariose qui devrait pénaliser les rendements.»

A lire aussi : MOISSONS 2018 DES ORGES : INDRE, ILLE ET VILAINE, CHARENTE, AIN, BOURGOGNE, LA FRANCE S’ACTIVE

Le PS des orges récoltées

Pratiquement dans le même secteur, sur le territoire de la cuma de Vonnas, c’est le poids spécifique qui n’est pas non plus à la fête. «Dans les premières parcelles, le PS tourne autour de 60 ce qui est un peu léger avec par contre des rendements autour de 60 à 65 q/ha et de bonnes conditions de récolte», constate Gilles Doucet, président de la cuma. La qualité de la paille a aussi pâti du mois de mai pluvieux. Le passage brutal d’un temps frais et humide à une période chaude et sèche semble aussi rendre la paille très cassante.


Pour suivre la récolte en temps réel, direction le dossier : Moissons et prévisions de récoltes 2018

ble colza orges moissons 2018 recolte

A la une d’Entraid la récolte des moissons 2018.

Publicité
Simple Share Buttons