Nouvelles activités, nouveau salarié

Depuis un an, la cuma de Plurien réalise la pulvérisation et l’épandage d’engrais. Ces nouvelles activités, motivées par la demande de certains adhérents, ont permis l’embauche d’un dixième salarié en CDI.

La fermeture et l’ouverture des tronçons au GPS permettent une répartition sans surdosage ou sous-dosage.

Pour assurer la qualité de la prestation, le conseil d’administration de la cuma de Plurien a choisi des matériels fonctionnant par GPS. Le groupe s’est ainsi équipé d’un distributeur d’engrais Vicon Rotaflow RO-XXL GEOspread pour 20 000 €. Le pulvérisateur porté est un Amazone UF Twin Premium Dpae, avec fermeture des tronçons par GPS, d’une capacité de 2.500l. La rampe fonctionne de 18 à 24m. Il leur en a coûté 45.000€.

Avec le pack confort, le rinçage est commandé en cabine (un moteur électrique actionne la vanne de rinçage), un mono-levier regroupe les commandes hydrauliques et les ouvertures de tronçons, le suivi du sol de la rampe se réalise avec des capteurs à ultrasons, le remplissage est commandé par le boîtier (on indique le volume souhaité). Le pulvérisateur est équipé en jets dirigés.

Un tracteur de 3.000h a également été acheté pour 50.000€, c’est un Claas Arion 640. Il est très confortable, avec le pont avant et la cabine suspendus. Seul regret : il n’a pas la transmission continue.

La précision en groupe

Ces investissements correspondent à de réels besoins des adhérents. Nombre de matériels individuels sont vieillissants et le besoin sur l’exploitation ne justifie pas un investissement.

Avec ce type d’outils, le groupe peut prétendre à un travail de précision grâce aux buses antidérive, à la gestion du débit et la fermeture des tronçons automatique par GPS.

C’est le chauffeur principal de l’engin qui est responsable de l’organisation. Christophe Coulebault explique: «Les adhérents préviennent une semaine avant et je les contacte juste avant l’intervention. Pour m’assurer de la météo, j’utilise des applications: météo ciel et météo radar. De plus, pour vérifier les surfaces des parcelles sur lesquelles j’interviens pour la première fois, je vérifie la superficie avec ‘fiels area’.»

spe2235-pulverisation-cuma de plurien photo2 remplissage pulve

L’équipement de pulvérisation, de 2 500 litres d’autonomie, a coûté 45 000 €.

Christophe utilise un masque à cartouche, des gants et une blouse au moment du remplissage. «Je préfère le remplissage du pulvé par aspiration, plutôt que le remplissage par le haut du pulvé, car il y a moins de vapeur au niveau du bac incorporateur et c’est de l’eau propre qui passe par l’incorporateur et qui rince les bidons.»

Le tracteur est équipé d’un filtre à charbon actif. Les filtres sont changés une fois par an et ramassés de façon hermétique.

L’activité en chiffres

•7 exploitations avec 260 ha (de 17 à 90 ha par exploitation) utilisent les 2 prestations et d’autres adhérents sont en réflexion.
•150 à 200 l/ha selon si fongicide ou désherbage (Buse Leechler IDK lilas ou bleu).
•Pression de travail de 2 à 5 bars.
•Vitesse de travail : 8-9 km/h.
•Débit : 5 ha/h (temps de remplissage et route compris).
•Tarif pulvérisation: 20 €/ha (sur 979 ha)
•Tarif engrais 10 €/ha (sur 427 ha)

Précision aussi à la moisson : La cuma de Plurien est à l’heure de la télémétrie

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement