Ils jugent leur débroussailleuse

Machinisme Agricole Oqma
Noremat Dextra debroussailleuse

01/11/2015 - 15:30

Près de 100 cuma ont répondu à une enquête de la Fncuma sur les débroussailleuses. Synthèse des résultats pour les marques et modèles les plus représentatifs.

Partagez cet article: Ils jugent leur débroussailleuse

L’OQMA (observatoire qualitatif du matériel agricole) a pour objectif de fournir des informations objectives sur la fiabilité des matériels agricoles récents. Ces références, obtenues à partir d’enquêtes menées auprès d’utilisateurs (agriculteurs, adhérents de cuma, entrepreneurs de travaux agricoles), sont éditées sous forme de fiches de synthèse et ont pour vocation d’aider les utilisateurs dans le choix de leur matériel. En 2014, une enquête a porté sur les débroussailleuses : Kuhn Multi-Longer 4951, 5051, 5057 et Pro-Longer 5683, 5783, 6183, Ferri TSA-TSP, Lagarde Orion 50, 54, 58, Noremat Dextra M49/M54, Tonica M50 et Prodigia 50. Nous en livrons ici un résumé. Plus d’infos sur le site Oqma.

Débroussailleuse Lagarde

Débroussailleuse Lagarde
Dans cette gamme d’outils, les débroussailleuses Lagarde sont assez bien conçues et d’un bon gabarit. Ces caractéristiques leurs permettent d’être robustes, particulièrement au niveau du rotor. Néanmoins, la faible puissance du rotor par rapport à d’autres débroussailleuses limite son utilisation, même si des efforts de conception ont été réalisés sur les dernières générations. De plus, les flexibles et le système hydraulique restent fragiles. Au niveau de l’ergonomie, les deux types de commandes proposées sont assez souples et faciles à utiliser. L’attelage standard reste peu pratique, de même que l’accès à l’entretien : changement du filtre à huile et des fléaux, accès aux graisseurs.

Débroussailleuse Kuhn

Débroussailleuse Kuhn

Cette gamme d’outils est assez présente au sein des cuma. Sa robustesse générale et sa fiabilité sont ses points forts. Ses commandes souples, conviviales et faciles de prise en main sont d’autres atouts à mettre en avant. En revanche, selon les modèles, cette machine est plutôt lourde, le choix d’attelage est d’autant plus important pour optimiser sa stabilité au travail. Enfin, le tracteur doit être équipé d’un faisceau électrique adapté pour éviter la surchauffe du circuit qui demande beaucoup de puissance (ventilateur) lors de longues journées de travail.

Débroussailleuse Ferri

Débroussailleuse Ferri
Malgré leur petit gabarit, les débroussailleuses Ferri TSA et TSP disposent d’une robustesse générale assez satisfaisante. La puissance du moteur de rotor est adaptée, mais le refroidissement est limité. Au niveau des commandes, le mono-levier est facile de prise en main, confortable et souple d’utilisation. Par ailleurs, l’attelage demeure un point faible puisqu’il est peu pratique, tout comme le changement des fléaux.

Débroussailleuse Noremat

Débroussailleuse Noremat
Cette gamme de débroussailleuses est relativement robuste au niveau du bras et du rotor. Celui-ci peut être équipé du changement rapide des fléaux. La mise en œuvre de l’attelage reste à améliorer, mais la stabilité au travail et au remisage reste satisfaisante. Les commandes sont simples d’utilisation et conviviales, surtout lorsque la machine est équipée du mono-levier électrique proportionnel. La puissance du rotor est satisfaisante et le refroidissement adapté. Le SAV est estimé satisfaisant par les utilisateurs et le contact direct entre le constructeur et les utilisateurs est très apprécié.

Publicité
Simple Share Buttons