ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

[Photo mystère] On peut l’appeler ensilage, quoi que…

Partager sur

[Photo mystère] On peut l’appeler ensilage, quoi que…

Il est haché moyennement fin et de calibre assez régulier.

Ceci est une sorte d’ensilage, mais non comestible. Alors, du coup, à quoi peut-il bien servir ? Un indice : il reste en tas.

[|Réponse à la photo mystère du mensuel Entraid’ de juin 2022]. Ce matériau noir résulte en fait du broyage de pneus usagés. Sa consistance et son comportement le rapprochent d’un ensilage fraîchement haché. C’est pourquoi le constructeur JCB l’a choisi comme substitut à un vrai, pour réaliser les essais avec ses engins de manutention. En particulier les grosses chargeuses articulées.

photo mystere ensilage réponse chargeuse JCB

Le chauffeur peut brasser son tas autant qu’il le souhaite.

Un ensilage indestructible

Avantages de cet ensilage : il ne risque pas de fermenter et ne craint pas la pluie. De ce fait, il s’avère quasiment indestructible. Ce produit peut donc servir à tout moment de l’année. JCB dispose de gros volumes de ce produit dans son site d’essais à Rocester (Angleterre). Sur l’emplacement d’anciennes carrières spécialement aménagées, le constructeur anglais teste ses engins et les présente également à des clients en conditions réelles.

En complément: d’autres photos mystère agricoles.