Pourquoi installer une plateforme phytosanitaire ?

Sur le terrain
plateforme phytosanitaire

La plateforme phytosanitaire constitue un outil efficace pour préserver l’environnement.

20/07/2018 - 14:52

En matière de protection des eaux, les agriculteurs ont une obligation de résultat, pas de moyens. Si elle n’est pas obligatoire, la plateforme phytosanitaire constitue un outil efficace pour préserver l’environnement.

Partagez cet article: Pourquoi installer une plateforme phytosanitaire ?

Une agriculture moderne et responsable doit optimiser ses pratiques dans un souci accru de la sécurité des personnes et du respect de l’environnement notamment dans le domaine des phytosanitaires. Vous êtes, en effet, de plus en plus sensibilisés à la nécessité d’adapter la gestion de vos exploitations afin de limiter le risque de pollutions ponctuelles avec des produits phytosanitaires ainsi que d’assurer une meilleure sécurité vis à vis de la santé. Alors pourquoi installer une plateforme phytosanitaire ?

Installer une plateforme phytosanitaire : des risques multiples

Les risques de pollutions ponctuelles en agriculture sont multiples. Les pollutions peuvent être néfastes pour l’environnement et aussi pour l’image de la profession.

Parmi les risques de pollutions :

  • stockage non sécurisé,
  • incident lors du remplissage (ex : chute de bidon, débordement…),
  • traitement des fossés et des bordures des cours d’eau (non respect de la Zone Non Traitée -ZNT),
  • incident du pulvérisateur (renversement, problème d’attelage…),
  • gestion des fonds de cuve : rinçage au champ, rinçage à la ferme,
  • lavage externe du pulvérisateur et le devenir des eaux de rinçage,
  • mauvaise gestion des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires (EVPP), des Produits Phytosanitaires Non Utilisés (PPNU).

Une obligation de résultat pour protéger le milieu naturel des pollutions phytosanitaires

Selon l’arrêté du 4 mai 2017 (modifiant l’arrêté du 12 septembre 2006), les agriculteurs doivent mettre en place des moyens de protection du réseau d’eau, des moyens permettant d’éviter tout débordement de la cuve. Cet arrêté réglemente aussi le rinçage, l’épandage et la vidange des fonds de cuve et les traitements des effluents. En aucun cas, la réglementation exige la mise en place d’une plateforme bétonnée capable de gérer les effluents phytos à la ferme. En revanche, l’agriculteur a une obligation de résultats, celle de protéger le milieu naturel des pollutions phytosanitaires.

Extrait du guide « Concevoir sa plateforme de remplissage/lavage du pulvérisateur et du lavage de matériel », édité par les Chambres d’agriculture de la Vienne et des Deux-Sèvres.

Auteurs : Christine Archenault (Chambre d’agriculture de la Vienne), Daniel Colin (Chambre d’agriculture des Deux-Sèvres), Sylvain Jarousseau – BTS GEMO Saintes.


Vous pouvez également aller plus loin sur la thématique de la plateforme remplissage lavage :

Un guide sur les plateformes phytosanitaires et de lavage


Le sommaire du guide « Concevoir sa plateforme de remplissage/lavage du pulvérisateur et du lavage de matériel ».

Notre dossier sur les plateformes phytosanitaires : installation, coût, réglementation 

plateforme phytosanitaire

Cliquez sur l’image pour voir l’ensemble des articles de notre dossier sur les plateformes remplissage lavage.

Publicité
Simple Share Buttons