ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Un tracteur John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas

Partager sur

Un tracteur John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas

John Deere présente un tracteur 8R 410 autonome au CES de Las Vegas.

A l'occasion d'une conférence de presse au CES de Las Vegas (le plus grand salon du monde consacré à l'innovation électronique), John Deere dévoile un tracteur autonome. Il ne s'agit pas d'un concept, mais bien d'une machine de présérie! Présentation et points clés à retenir.

Dans un show digne de Steve Jobs, Jahmy Hindman (responsable technologie John Deere) a dévoilé un tracteur autonome John Deere. « Le futur de l’agriculture commence ici » a t’il insisté, en précisant « qu’en considérant les robots et les capteurs, il y avait aujourd’hui plus de technologie dans une ferme que dans la Silicon Valley ». En outre, il ne s’agit pas d’un concept futuriste. Mais bien d’une machine de présérie destinée à la production. Deux unités travaillent actuellement aux Etats-Unis. Ici point de robot électrique. Ce tracteur autonome repose sur un John Deere 8R 410 de dernière génération.

Ne plus perdre son temps à la conduite

Par ailleurs, cette innovation s’inscrit dans la transformation qu’observe actuellement l’agriculture. L’objectif étant de progresser vers des systèmes plus intelligents et plus efficients. En somme, faire plus avec moins. Car le défit est bien là. « Produire plus et mieux malgré le changement climatique, avec moins d’intrants et sans surface supplémentaire. »

Ainsi, le tracteur autonome permet à l’agriculteur de gagner du temps. De se concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée, plutôt que sur la conduite d’un tracteur. En effet, la conduite précise d’un tracteur de forte puissance avec un outil de grande largeur est une tâche exigeante et fatigante. Mais finalement à faible valeur ajoutée. Pourquoi s’en occuper puisque l’électronique est aujourd’hui capable de le faire? De plus, elle le fera de façon plus précise et plus efficace que n’importe quel être humain. Sans oublier qu’elle peut « travailler de jour comme de nuit, 7 jours sur 7. Elle n’a pas besoin de se reposer ».

tracteur autonome John Deere

Le John Deere 8R410 autonome utilise un autoguidage RTK et un système d’analyse de son environnement pour détecter d’éventuels obstacles. (Crédit: John Deere)

Jusqu’à 10 km/h

D’autre part, côté technologie, John Deere précise que contrairement à une voiture autonome, un tracteur agricole ne se contente pas d’aller d’un point A à un point B. Il doit en plus effectuer un travail de précision. Comme les tracteurs modifiés par Bear Flag Robotics, ce tracteur autonome peut réaliser des opérations de travail du sol. Mais à l’avenir, le spectre d’action intègrera toutes les tâches qu’un agriculteur peut réaliser au volant d’un tracteur. Précisons également que l’agriculteur doit amener le tracteur autonome au champ. Il ne peut rouler seul sur la route.

Ensuite, le fonctionnement du tracteur autonome John Deere combine un autoguidage RTK (précision de 2cm) et une analyse de son environnement sur 360° grâce à 6 caméras. Son bagage technologique comprend une intelligence artificielle et une capacité d’apprentissage. Concrètement, il peut travailler en autonomie 3 heures à une profondeur allant jusqu’à 15cm à une vitesse de travail de 10km/h. Bien sûr l’agriculteur peut surveiller la position du tracteur, ainsi que l’avancement et la qualité des travaux, directement à son bureau sur PC ou en version mobile sur tablette. Si nécessaire, il peut modifier certains paramètres à distance comme la vitesse d’avancement.

Enfin, concernant la commercialisation du tracteur autonome John Deere 8R410, la marque annonce que quelques unités seront livrées dès 2022. Toutefois, la firme reste discrète quant au prix du tracteur autonome. Par ailleurs, John Deere étudie la possibilité de décliner cette technologie sur d’autres machines. Pour des raisons de réglementation, aucune arrivée sur le marché européen n’est pour le moment prévue.

Le tracteur autonome John Deere en vidéo

Plus d’information sur le site de John Deere consacré au CES.

A lire également sur cette thématique:

Robots, tracteurs autonomes ou drones: qui travaillera les champs demain?

Laisser le volant du tracteur à l’ensileuse.

John Deere Sesam 2: un nouveau concept de tracteur autonome électrique.