Vers un retour de l’influenza aviaire en France ?

Si la Covid-19 bouleverse notre quotidien, d’autres menaces virales pèsent sur l’élevage cette fois, avec la crainte d'une résurgence de l’influenza aviaire, hautement pathogène. Le point sur la situation.

A ce jour, la France est indemne d’influenza aviaire et entend le rester. C’est pourquoi, des mesures de prévention sont prises suite à l'apparition d'un cas dans les Pays-Bas. (©Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr)

Le ministère de l’Agriculture a communiqué en fin de semaine dernière sa décision de relever le niveau de risque vis-à-vis d’un retour de l’influenza aviaire. Une maladie animale « infectieuse, virale, très contagieuse ». En outre, de « modéré », le niveau de risque d’introduction du virus est désormais considéré « élevé ».

Retour de l’influenza aviaire : 2 cas aux Pays-Bas

Le virus a été détecté une première fois le 20 octobre sur deux cygnes aux Pays-Bas, à seulement 200km de la frontière. Plus récemment, des cas ont été déclarés en Allemagne et au Royaume-Uni.

Ainsi, on redoute que les migrations des oiseaux sauvages introduisent ce virus indésirable et tant redouté en France. En effet, la circulation du virus peut se faire à l’occasion de contacts entre oiseaux domestiques et sauvages. Mais aussi via des véhicules, du matériel, des personnes, des fientes, du lisier, des résidus d’élevage, etc.

Pour en savoir plus : Situation européenne concernant l’influenza aviaire (ministère de l’Agriculture).

Des mesures de prévention dans les élevages

À ce jour, la France est indemne d’influenza aviaire et entend le rester. C’est pourquoi il a été décidé de renforcer la mise en œuvre de mesures de prévention dans les élevages de volailles. En effet aujourd’hui, aucun vaccin n’est disponible.

Certes, la maladie n’est pas transmissible à l’homme, et le ministère rappelle que la consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque pour les consommateurs. Mais l’épidémie peut affecter gravement la santé des volailles avec l’apparition de symptômes respiratoires, digestifs ou nerveux, une perte d’appétit, puis la mort.

Vigilance dans les zones humides

Depuis le 26 octobre 2020, des mesures de prévention sont obligatoires dans les communes situées dans des zones dites à risque particulier (ZRP) (zone humides fréquentées par les oiseaux migrateurs). La liste des communes concernées est définie par l’arrêté ministériel du 16 mars 2016.

Dans ces communes, il est demandé de procéder à:

  • la claustration ou la protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux.
  • l’interdiction de rassemblements d’oiseaux (concours ou expositions), des transports et lâchers de gibiers à plumes.

Retour de l’influenza aviaire : mesures de biosécurité et désinfection

En parallèle, des mesures sont aussi rendues obligatoires sur tout le territoire :

  • surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux.
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée d’un département cité.
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Il est rappelé également aux éleveurs et aux transporteurs, qu’ils doivent respecter strictement l’ensemble des mesures de biosécurité, notamment le nettoyage et la désinfection dans les élevages, les caisses de transport et les véhicules, afin de prévenir toute arrivée du virus en France, quelle que soit la voie d’introduction.

Des dépliants concernant la biosécurité en élevage et pour le transport des volailles sont disponibles sur le site de l’ITAVI.

Retrouvez ici tous nos articles sur la grippe aviaire

Entraid Vidéos

Prestation et qualité dans le sillage de l’automoteur

2.000 € d’économies de litière

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

A la ferme aquaponique, entre les légumes et les poissons, le courant passe

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement